7ème édition du WAMMA à Niamey: L’événement a connu un plein succès

316

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après de multiples reports, la septième édition du West African Music and Movie Awards (WAMMA) s’était tenue enfin du 16 au 18 septembre 2021 au Palais des Congès de Niamey. C’est le représentant du ministre de la Culture et du Tourisme du Niger qui a officiellement lancé la manifestation artistique et cinématographique.

 

Placée sous le thème : « Paix durable et prévention des conflits à travers l’art créatif », cette rencontre a rassemblé les hommes et femmes de la culture de l’Afrique de l’ouest et du Magreb. En effet, les principes qui sous-tendent le thème  à savoir la paix durable et la prévention de la violence à travers l’art créatif, visent à mettre en évidence les conditions qui prévalent dans la plupart des pays de l’Afrique de l’ouest. C’est aussi pour souligner le fait que les jeunes hommes et femmes sont également des acteurs de prévention des violences dans nos sociétés. Les industries cinématographiques et musicales africaines ont le devoir de contribuer de manière significative à la prévention de la violence en transmettant des messages de paix et d’unité à travers le divertissement. Cependant beaucoup reste à faire, selon les participants. C’est ce qui expliquerait le caractère stratégique du choix de ce thème pour la septième édition du festival WAMMA au Niger. « Le WAMMA est le premier événement qui révèle la créativité et les talents de l’Afrique du Nord et de l’ouest. Il honore l’excellence en cinéma, en musique et en réalisation télé-média dans le but de faire de l’industrie créative, un canal de transformation capable de créer un changement positif », a fait remarquer le représentant du Ministre de la culture et du Tourisme lors de la cérémonie d’ouverture du festival. Au cours de cette édition du WAMMA, « des créativités et des richesses culturelles des différentes régions d’Afrique étaient exposées avec pour objectif de contribuer à la lutte contre l’extrémisme violent, cultiver le civisme et promouvoir l’éducation et la planification familiale », a-t-il ajouté. Une satisfaction pour les organisateurs du WAMMA 2021. Selon Abdulkadir S. Abdurahman, promoteur du WAMMA Awards, cette édition édition est sans doute un cadre d’échanges et de brassage entre plusieurs disciplines artistiques internationales telles que la musique, la danse, le théâtre, le cinéma et plusieurs événements entrant dans la mise en valeur de la culture africaine. Monsieur G.S. Jalo, représentant S.E.M Mohammed Sani Usman, Ambassadeur de la République Fédérale du Nigeria près le Niger, a félicité les organisateurs et rappelé la responsabilité des autorités dirigeantes à tous les niveaux : «Il est de notre devoir en tant que dirigeants de reconnaître la contribution de nos jeunes et de soutenir la synergie entre les artistes africains pour leur permettre de contribuer à la paix, à la sécurité et au développement ». Il a poursuivi en indiquant le chemin à suivre : « Cela peut être réalisé en laissant un espace pour que leurs synergies créatives s’épanouissent et en les connectant avec des jeunes à travers l’Afrique et dans le monde dans des réseaux dédiés à la prévention de la tendance négative et de la violence ». Une dizaine de délégations des pays de l’Afrique de l’ouest ont répondu favorablement à l’invitation du festival WAMMA 2021. Il s’agit du Nigeria, du Togo, du Ghana, du Bénin, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso et de la Guinée. Il faut rappeler que le festival WAMMA a débuté en 2013 par la structure Cooman Event Management Service (Cems) au Nigeria. Depuis lors, les dernières éditions ont été organisées au Nigeria. La septième édition est une récompense pour les acteurs nigériens qui ont montré leurs talents aux éditions antérieures.

Hubert K. (Coll. depuis Niamey)

               

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite