Décès de l’ex Sg/Csa-Bénin: Dieudonné Lokossou inhumé le 25 Septembre

438

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le bouillant syndicaliste et ancien secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa), Dieudonné Lokossou a tourné dos à la vie mardi 07 septembre 2021 des suites d’un malaise au Cnhu-HKM de Cotonou. Alors qu’un livre de condoléances est ouvert à la Bourse du travail de Cotonou, la date d’inhumation de cette grande figure des luttes syndicales est désormais connue. Dieudonné Lokossou sera conduit à sa dernière demeure samedi, 25 septembre prochain. Selon le programme des obsèques, l’inhumation est prévue dans son village dans la commune de Bopa. Ancien agent retraité de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop), Dieudonné Lokossou a contribué au rayonnement de la Csa-Bénin à travers plusieurs luttes menées pour la préservation et la défense des acquis socioprofessionnels des partenaires sociaux. Syndicaliste tonitruant, Dieudonné Lokossou a dirigé la Csa-Benin durant une décennie avant de passer le témoin à l’actuel secrétaire général, Anselme Amoussou. De sources concordantes, le bouillant syndicaliste est décédé au petit matin de ce mardi des suites d’une embolie pulmonaire au Cnhu de Cotonou. Il se serait rendu dans cet hôpital suite à un malaise. Admis en réanimation pour “un taux de glycémie trop élevé”, il a malheureusement rendu son dernier soupir. Selon d’autres sources, “Dieudonné Lokossou en apprenant le décès brutal de Vincent Foly son “ami et compagnon de toujours”, a vu sa tension monter jusqu’à 16. Ceci, compte tenu des chaudes larmes qu’il n’arrêtait pas de couler depuis la nouvelle. Conséquence, son pronostic vital est engagé après un malaise associé à son diabète de niveau 4. Mais avant, il y avait une autre mauvaise nouvelle. Dans son lit d’hôpital, où il était déjà visiblement alité depuis samedi 4 Septembre, selon les informations recueillies, c’est l’annonce du décès des suites de la covid-19 d’un autre ami et très proche à lui du côté du Togo, qui a compliqué les choses. N’ayant donc plus les armes nécessaires pour se contenir, il n’a pu tenir longtemps“. Les travailleurs rendent un dernier hommage à Dieudonné Lokossou pour de nombreuses luttes menées.

 

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite