Carnet noir: La presse béninoise pleure Vincent Foly

678

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La presse béninoise est en deuil. Vincent Foly, Directeur de publication du journal « La Nouvelle Tribune » a « jeté sa plume », ce vendredi, 03 septembre 2021. De sources concordantes, cette icône de la presse béninoise est décédée du Covid-19 au Centre de traitement et de prise en charge d’Allada. Si le parcours du Journaliste émérite est salué par tous, beaucoup restent admiratifs du courage du journaliste dans ses prises de position. Son dernier combat avant qu’il ne rejoigne l’au-delà a été la réhabilitation de son organe de presse. En effet, en 2018, « La Nouvelle Tribune » considéré comme un journal critique vis-à-vis du régime en place, a été suspendu pour publication des propos injurieux et attentatoires à la vie privée du Chef de l’Etat, Patrice Talon. Une mesure conservatoire prise par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac).  « Je n’ai jamais été averti. Je n’ai pas reçu de rappel à l’ordre. S’il y avait atteinte, c’est une infraction punie par la loi. Le président de la République a la possibilité de m’assigner en diffamation ou de m’assigner pour outrage au chef de l’Etat. Donc, je ne vois pas ce que la HAAC vient faire là. Moi, je crois que c’est un prétexte parce que le traitement que La Nouvelle Tribune fait de l’information politique n’est pas le même qu’ailleurs. Et cela ne plaît pas au pouvoir » avait déclaré le regretté Vincent Foly. Ce n’est que trois ans après que la mesure de suspension a été levée à travers une décision datant du 4 août 2021 et signée du Président de la Haac, Rémi Prosper Moretti. La levée de la suspension relevant de “la décision n°18-034/Haac du 26 juillet 2018 portant interdiction de parution du journal La Nouvelle Tribune”. Du tribunal à la Cour d’appel, Vincent Foly aura réussi à ramener son journal dans les kiosques avant de s’en aller même s’il ne verra pas le premier numéro de ce retour de « La Nouvelle Tribune ».

Jacques Sègla, l’autre journaliste qui s’est éteint

Avant Vincent Foly de La Nouvelle Tribune, la presse béninoise a perdu le Directeur de publication du journal ‘’L’ Opinion Aujourd’hui’’, Jacques Sègla, lui aussi décédé des suites du Covid-19.

La rédaction de Matin Libre présente ses sincères condoléances à la famille éplorée, au personnel de « La Nouvelle Tribune » et à toute la presse béninoise !

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite