Championnat d’Afrique de boxe professionnelle à Abidjan : Le Béninois Edgard Adoukonou désigné superviseur

1 260

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Palais des sports de Treichville, à Abidjan abrite, ce vendredi 6 août 2021, le Championnat d’Afrique de boxe professionnelle des poids lourds. Dans ce cadre, le jeune promoteur venu du Bénin, Edgard Adoukonou est désigné commissaire aux matches par la Word Professionnel Boxing Fédération (WPBF) pour superviser ledit Championnat d’Afrique de boxe en Côte-d’Ivoire.

«Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années», disait Pierre Corneille. Ce dicton convient bien au jeune promoteur Edgard Adoukonou dont l’expertise dépasse désormais les frontières. Après plusieurs expériences acquises dans le domaine du noble art au Bénin, sur le plan organisationnel et le suivi des jeunes pugilistes notamment, Edgard Adoukounou poursuit lentement mais surement son petit bonhomme de chemin dans le paysage pugilistique béninois, africain et voire mondial, les années à venir.

Sur les traces de son père Barthlémy Adoukonou, le plus jeune promoteur de boxe a gagné la confiance des instances internationales, de par son sérieux et son professionnalisme dans tout ce qu’il entreprend.

Conséquence, il a été désigné par la Word Professionnel Boxing Fédération (WPBF) et la Royal Boxing Organisation (RBO), deux versions conjointes pour superviser trois titres en jeu du championnat d’Afrique de boxe en Côte-d’Ivoire. Un événement organisé par la Fédération Ivoirienne de Boxe (FIB), sous l’égide du Ministère de la promotion du sport et du développement de l’économie sportive.

Et depuis jeudi 6 août dernier, celui qui a contribué à ce que le champion d’Afrique de boxe Clément Loko conserve son titre a déjà pris siège dans un hôtel de la place, dans la capitale ivoirienne à Abidjan. Il a même pris part à la conférence de presse animée par la FIB et à la réunion technique. Une séance importante au cours de laquelle un certain nombre d’aspects organisationnels ont été mis sur tapis pour le bon déroulement de l’événement sportif.

Sept combats professionnels et trois combats vedettes sont au menu de ce gala de boxe dénommé «Le Ring des Gladiateurs». Dans la catégorie poids lourds, l’Ivoirien Kalilou Camara (110kg) sera face à au Camerounais Rudel Wapet (107kg). Au niveau du poids welters, l’Ivoirien Modibo Keita va affronter le Béninois Pierre Adjanohoun. Ces deux combats concernent la ceinture RBO. Quant à la conquête pour le titre de la ceinture WPBF, le duel de la soirée va se livrer entre l’Ivoirien Sohalio Bamba (120Kg) et le Nigérian Tiger A. Adéwalé (119kg).

 

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite