Mise en œuvre du nouveau plan directeur : Le PAC associe les élus municipaux de Cotonou

572

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Port autonome de Cotonou (PAC) renforce ses relations avec la mairie de Cotonou. A la faveur d’une importante séance d’échange ce samedi, 24 juillet 2021 à Majestic à Cadjehoun, les élus municipaux de la capitale économique et des responsables de la plateforme portuaire de Cotonou ont débattu de plusieurs axes de collaboration. Une visite guidée dans l’enceinte de la plateforme portuaire a permis au Conseil municipal de découvrir les infrastructures ainsi que les travaux d’extension prévues dans le cadre du nouveau plan directeur 2021-2025.

Initiée par l’Amicale pour la convivialité entre les agents du Port autonome de Cotonou (Convi-Pac), ladite rencontre d’échanges et de concertation vise à poser les bases d’une véritable dynamique partenariale entre la mairie de Cotonou et la plateforme portuaire. Ainsi, les élus municipaux ont eu droit une visite guidée dans l’enceinte du Port autonome de Cotonou. Au contact des activités maritimes et portuaires, ces derniers ont également découvert les premières infrastructures érigées sur la plateforme portuaire notamment le Wharf ainsi celles réalisées dans le cadre de la modernisation et l’extension du Port. A en croire Marius Glèlè du service marketing et management du Pac, la plateforme s’étend sur 300ha dont 60 ha de plan d’eau. Il a, par ailleurs, expliqué que d’importants travaux sont prévus pour accroître les capacités d’accueil des navires. De la vigie (tour de contrôle) aux différents quais ainsi que les conditions d’accostage des navires, le rôle des pilotines et remorqueurs, les élus municipaux ont été outillés sur des notions essentielles. Cap a été mis ensuite sur la Direction de la capitainerie où ils ont été informés des activités de planification de l’arrivée et départ des navires à la salle de mouvement. Selon le capitaine Hinwatonou Ludovic, la salle de mouvement renseigne sur le planning des navires, la nature des cargaisons, le consignataire ainsi que le mouillage. A la salle de vidéosurveillance, les conseillers municipaux ont échangé avec des agents de sûreté.

Redynamisation de la plateforme portuaire : le Conseil municipal associé

De sa présentation du Port autonome de Cotonou, Kouyoumath Ibidun Lawani, chef service intelligence économique du Pac a évoqué les activités, l’organisation, les phases de développement, les infrastructures et le trafic sur la plateforme portuaire. En 2020, le Port a connu 1074 escales avec 43% de porte-conteneurs et 24% de navires conventionnels ainsi que 67% d’import pour 15% d’export avec 18% de transbordement. Elle a également souligné les progrès réalisés quant à la dématérialisation des procédures, la digitalisation de la planification des navires ainsi qu’à la sécurité et la sûreté sur la plateforme portuaire. Du plan directeur 2021-2025, il faut retenir entre autres la construction du terminal 5 et l’amélioration de l’accès nautique ; l’extension du bassin et rénovation des quais nord; l’accès centralisé et la mise en valeur de la zone logistique sans oublier le réaménagement de la zone du Port de pêche et la construction du Poste des hydrocarbures. Quant à Dr Arlette Tchabi, elle a évoqué la problématique de la relation ville-port ainsi que les axes de collaboration. A l’en croire, la création des portcenters s’avère nécessaire pour renforcer la relation entre les deux entités. Évoquant quelques actions de collaboration avec la mairie de Cotonou, elle a souligné la participation de la mairie aux sessions de commission environnementale du Port; l’octroi jusqu’en 2019, de l’accès à la décharge municipale par la mairie à des coûts minimum au profit des structures privées recrutées par le PAC pour le convoyage des déchets solides ménagers. Elle a toutefois reconnu que les relations entre les villes et les ports n’ont jamais été faciles alors que l’enjeu demeure essentiel. Ainsi, elle a souligné la nécessité d’instituer et formaliser un cadre de collaboration et de partenariat entre les villes du Bénin et le Port autonome de Cotonou. Très ravi des échanges, le président du Convi-Pac, Théodule Holonou s’est dit convaincu que les élus municipaux peuvent contribuer au rayonnement de la plateforme portuaire notamment à la mise en œuvre du nouveau plan directeur. Pour le représentant du maire de Cotonou, Parfait Dekoun, la démarche est salutaire même s’il déplore la qualité des relations. S’il se réjouit des progrès réalisés, l’élu municipal estime qu’il importe de définir de nouvelles pistes de collaboration afin d’impacter davantage les populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite