2e édition du tournoi de tennis de table «Temple du Son»: Madjid Tchassama, Chancia Lima et Amir Adou sur les podiums

338

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle des fêtes du «Temple du Son» à Godomey (dans la commune d’Abomey-Calavi) était, dimanche 18 juillet 2021, le seul lieu d’attraction des pongistes venus des quatre coins du Bénin mais aussi du Togo. La fête tennistique a tenu toute sa promesse avec pour vainqueurs, Madjid Tchassama dans la catégorie junior, Chancia Lima au niveau des dames et Amir Adou du côté des hommes. Note de satisfaction du président de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt) qui, avec l’ensemble de son bureau, a réussi le pari de l’organisation.

 

Des confirmations, des déceptions et des révélations. Ainsi se résume l’acte N°2 du tournoi de tennis de table «Temple du Son» qui a réuni pendant toute une journée, une centaine de pongistes venus du Bénin et du Togo. D’un niveau au dessus de la moyenne, les différentes rencontres ont connu d’intensité dans toutes les catégories. Au niveau des juniors garçons, c’est le Togolais Madjid Tchassama qui a damé le pion en cinq sets au Béninois King Amadji dans une finale âprement disputée et à rebondissement (11-04 ; 10-12 ; 11-08 ; 12-14 ; 09-11). Chez les dames, c’est une finale 100% Made in Bénin qui a tourné à l’avantage de la détentrice du trophée Chancia Lima. En finale, elle s’impose facilement en trois sets devant sa compatriote Linthia Agueh (11-07 ; 11-08 ; 11-05). Elle conserve son trophée, fruit de son sérieux aux entraînements et de son engagement. «Je suis une attaquante. J’ai profité de mes services et des attaques pour venir à bout de mon adversaire», a-t-elle confié. La surprise dans cette catégorie est l’élimination de la championne du Bénin Ziadath Akadiri en demi-finale.

- Advertisement -

Chez les hommes, le vainqueur a nom, Amir Adou. Selon ses dires, c’est le courage et l’engagement qui lui ont permis de vaincre le Togolais Désiré Acakpo en quatre sets (11-09 ; 11-08 ; 15-13 ; 11-02) dans une finale au cours de laquelle les gestes techniques étaient au rendez-vous. «Il y a une révolution au niveau du tennis de table aujourd’hui. Les jeunes sont en train de monter et défient leurs supérieurs. Et là, ce sont les résultats du tournoi Ping Docteurs que nous faisons chaque trimestre. Ce tournoi est révélateur», dira le président Ferdinand Sounou. Pour lui, c’est une note de satisfaction de voir que les jeunes commencent par bouleverser la hiérarchie.

Partenaire de la compétition, le Directeur du Centre culturel chinois Wei Jun a souligné que c’est un honneur d’accompagner la Fbtt pour le travail qu’elle abat. «C’est vraiment encourageant. Il y a beaucoup de participants. Et le niveau évolue», a apprécié le Directeur. Il va alors rassurer qu’il accompagnera toujours l’évolution du tennis de table béninois.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite