Baromètre Matin Libre (du 16 Juillet au 22 Juillet 2021)

1 876

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Me Robert Dossou

L’ex Bâtonnier Robert Dossou a coordonné la défense de l’opposant au régime de la Rupture Joël Aïvo hier, à l’ouverture de son procès devant la Criet. A la tête d’une dizaine d’avocats, tous béninois, Me Robert Dossou a demandé la liberté provisoire de son client et de ses co-accusés contre la demande  d’incompétence du juge et du renvoi du dossier en instruction faite par le ministère public. Le dossier a été renvoyé au 05 août afin d’examiner la demande de liberté provisoire.

Eric Houndété

Longtemps resté silencieux, le président du parti d’opposition Les Démocrates a adressé hier, jeudi 15 juillet 2021, jour de l’ouverture du procès de Joël Aïvo un message de soutien à son compagnon d’infortune. “Avoir dit 5 ans c’est 5 ans n’est pas un crime. Je l’ai aussi dit.9 Je suis dans l’espérance que le  droit et la justice triompheront pour que renaisse la Démocratie dans notre pays”, a laissé entendre Eric Houndété.

Georges Bada
L’affaire des 39ha est toujours en cours à la Criet. Mais à l’audience du 13 juillet passé, le préfet Jean-Claude Codjia et l’ancien ministre Barnabé Dassigli ont reconnu avoir donné des instructions au maire Georges Bada aux fins d’exécuter la décision du tribunal de première instance de Cotonou. Une version qui vient corroborer les précédentes déclarations de l’ancien maire d’Abomey-Calavi qui n’avait de cesse d’affirmer avoir agi sur ordre de sa hiérarchie.

Alimatou Shadiya Assouman
L’entreprise Copharbiotec sis à Ahozon a reçu la visite de la ministre de l’Industrie et du commerce. Alimatou Shadiya Assouman a effectué une visite guidée des installations modernes de l’entreprise, suivie d’une séance de travail avec les responsables. Elle a pu constater le processus rigoureux de fabrication des eaux minérales. Elle a adressé son satisfécit et les encouragements du gouvernement aux héritiers de feu Dominique d’Almeida, promoteur de Copharbiotec.

Armand Gansè
Les détracteurs du Dg/Sogema Armand Gansè répondent de leurs actes devant la Criet. A la barre lundi dernier, le sieur Raoul Gnonlonfoun qui se cachait sous le profil Joseph Nounagnon sur les réseaux sociaux a affirmé qu’il recevait des instructions du chef quartier Dantokpa et du Dga/Sogema dans le dossier de malversations à la Sogema. Ces deux derniers nient avoir été en contact avec Raoul Gnonlonfoun. La Criet les a mis sous convocation et gardé Raoul Gnonlonfoun dans les liens de détention.

- Advertisement -

class="bs-shortcode bs-text bscb-58053 bsb-have-heading-color">

EN BAISSE

Lucien Houngnibo
Le député Up de la 5e circonscription électorale s’embrouille. Interrogé sur la volonté de Patrice Talon de ne pas briguer un 3e mandat, Lucien Houngnibo affirme sa peur de voir le Président partir à la fin de son second mandat. Il se demande si Patrice Talon pourrait trouver un dauphin aussi audacieux que lui. En même temps, il affirme ne pas être dans la logique d’une révision quelconque de la Constitution. Que veut alors exactement Lucien Houngnibo ?

Charles Inoussa Sacca Boco
Une opération de contrôle de quittance de dédouanement des véhicules est actuellement en cours. Des centaines de véhicules ont été saisies. L’opération intervient au même moment où l’affaire d’immatriculation de véhicules sans la preuve de la douane a éclaté à l’ANaTT. Le Directeur général de la douane a dû faire une sortie pour préciser que c’est une opération de routine qui se fait chaque trimestre. Pourquoi ne pouvait-il pas alors attendre ? Le timing prête à confusion.

Candide Azannai
Le Président du parti Restaurer l’espoir est trop taiseux ces derniers temps. Pourtant, ce n’est pas l’actualité qui manque. Des dossiers de malversation à l’ANaTT, l’affaire de drogue impliquant le Pdg de Sonimex à l’ouverture du procès de l’opposant Joël Aïvo, on se demande pourquoi ce silence des partis de la Résistance/Opposition dont se réclame Candide Azannai.

Soumaïla Yaya
La Police républicaine semble baisser la garde. Les accidents de circulation sont légion sur les routes et les accidentés, pour la plupart, sont des motocyclistes sans casque. Le choc pourrait être moins grave si la Police veillait au respect des infractions au code de la route. De plus, on ne sait plus à quoi servent les alcootests achetés au frais du contribuable.

Benjamin Hounkpatin
Dans l’espace Uemoa, le Bénin continue de faire cavalier seul en matière de respect du prix des tests Covid. A l’occasion de la finale de la Coupe des confédérations à Cotonou, des journalistes sportives de la sous-région ont déploré cette attitude du Bénin qui les fait débourser le double de ce qu’ils payent dans leur pays pour les tests Pcr.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite