Baccalauréat session de juin 2021: 1949 candidats planchent pour le dans la Donga

211

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Djougou, 21 Juin (ABP) –  Les ministres Kouaro Yves Chabi et Eléonore Yayi Ladékan, de l’enseignement secondaire et du supérieur ont lancé ce lundi, au Ceg1 de Djougou,  de concert avec le préfet de la Donga Biao Ainin Soulémane Eliassou et le maire Séibou Abdoul Malik de Djougou, les épreuves écrites du Baccalauréat, session de juin 2021.

 

 Il sonnait 08 heures 01 minutes, quand  la toute première épreuve, a été lancée. Les autorités, bien avant  de procéder à sa distribution  symbolique à quelques candidats, ont exhorté chacun à donner le meilleur de lui-même.

En somme  82938 candidats planchent pour le baccalauréat session de juin 2021, pour un total de 31931 filles inscrites. Dans le département de la Donga, ils sont 1949 candidats, à aller à la conquête de ce tout premier diplôme universitaire. On note cependant que le nombre de candidats sur le plan national a connu une régression de  13, 07 % comparé à l’année précédente.

« Le Bac a été bien lancé. Les dispositifs de lavage des mains, le personnel de surveillance, tout y est.Nous avons fait le tour, ils ne sont pas du tout stressé. C’est un honneur pour le département qui accueille le lancement pour la première fois. Nous leurs souhaitons bonne chance », a dit le ministre de l’enseignement supérieur.

- Advertisement -

Son collègue de l’enseignement  secondaire a, pour sa part, salué tous les acteurs du système éducatif national,  surtout  les enseignants et les partenaires sociaux, qui ont compris le sens des réformes engagées par le gouvernement. « Depuis quelques années, le temps scolaire est entièrement respecté et vous voyez également des résultats qui s’améliorent d’année en année. Je crois que c’est ça l’essentiel, il faudra que nous poursuivons sur cette voie », s’est-il satisfait.

Le préfet, après avoir remercié le gouvernement, pour l’organisation à bonne date des différents examens, a tout de même déploré l’effectif vraiment réduit de candidats présentés par le département de la Donga. « Ici nous décrions l’effectif réduit  des candidats. De mon point de vue ce n’est pas encore ce qu’il faut. Le département de la Donga, n’est pas petit en taille et pour la population que nous avons, l’effectif des apprenants devrait être deux ou trois fois ce que nous avons », a relevé Biao Ainin Soulémane Eliassou. Il a, pour ce faire, invité les parents d’élèves à tout faire pour maintenir les enfants à l’école.

Le maire Abdoul Malik Séibou, à cette occasion, a aussi exprimé toute sa gratitude aux deux ministres et au gouvernement,  pour le choix porté sur la commune de Djougou quant à ce lancement national. « On ne peut que dire merci au gouvernement, merci aux ministres qui sont venus lancer le BAC à Djougou,  pour permettre à ce que tout  se déroule bien », a entre autres déclaré le maire.

 

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite