Protection sociale dans les secteurs des produits pétroliers et des assurances: La Cnss sensibilise les travailleurs

489

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a convié vendredi, 18 juin 2021, les travailleurs des Représentants commerciaux des entreprises des secteurs des produits pétroliers, de la communication et des assurances à une importante séance de sensibilisation sur la protection sociale. La présente séance qui s’est déroulée à Golden Tulip hôtel à Cotonou a permis d’approfondir les connaissances des cibles sur la sécurité sociale afin de leur faire bénéficier, les prestations sociales de la Cnss.

 

La Cnss milite pour l’affiliation de tous les travailleurs des Représentants commerciaux des entreprises des secteurs des produits pétroliers, de la communication et des assurances au Bénin. Ceci, afin que ces derniers bénéficient des prestations sociales de la Cnss. Dans son intervention, le représentant du Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, Bachir Aboudou, a déploré le fait que malgré l’essor des franchises, des représentants commerciaux et des sous-traitants de “ces structures n’affilient pas malheureusement tous leurs travailleurs et ne s’acquittent pas de leurs obligations sociales“. Lesdites structures étant pourtant régulièrement enregistrées au Registre du commerce et du Crédit immobilier et immatriculées à la Cnss. Face à ce constat déconcertant, la Cnss dans sa mission de gestion du régime général de sécurité sociale institué en faveur des travailleurs salariés soumis aux dispositions du Code du travail contre les risques sociaux inhérents à leur vie professionnelle, a décidé de sensibiliser les travailleurs de ces secteurs. Ainsi, il a été question, au cours de la journée de sensibilisation, d’approfondir les connaissances de ces partenaires sociaux en matière de sécurité sociale afin qu’ils s’imprègnent de l’importance des déclarations et du paiement des cotisations sociales à bonne date. Ceci, pour leur faire bénéficier les prestations sociales de la Caisse nationale de sécurité sociale. « La sécurité sociale découle d’un souci élémentaire de justice sociale. Elle répond à la préoccupation de débarrasser le travailleur de l’incertitude du lendemain surtout au moment où celui-ci, après de nombreuses années de durs labeurs, aspire au repos du juste et à une quiétude légitime. La sécurité sociale prépare ainsi notre avenir à tous » a-t-il précisé. Dans sa communication sur la sécurité sociale, la directrice du recouvrement, Brigitte Odjo Gbemi Assah a fait  savoir que le régime couvre 6 éventualités regroupées en trois branches et repose sur un système contributif assis sur la solidarité professionnelle par opposition au système fiscal qui se fonde sur la solidarité nationale. Selon cette dernière, la Cnss est un organisme de prévoyance sociale et non d’aide sociale. Ainsi, elle protège contre le risque social et non contre le besoin social. Quant au Chef service des immatriculations et affiliations, Francis Gonçalves, il a échangé avec les cibles sur les obligations des employeurs et des travailleurs. Le Chef cellule des affaires juridiques, Edgar Zohoun a, quant à lui, entretenu les travailleurs sur la sanction du non-respect des obligations légales. Les droits des employeurs et travailleurs étaient également au cœur des échanges. Une initiative fortement saluée par les travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite