Devant la Criet: Reckya Madougou plaide non coupable

6 672

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après  plus de trois mois passé à la prison civile de Misserété, Reckya Madougou l’opposante au régime de Patrice Talon  a été auditionnée hier jeudi 17 juin 2021 par une commission d’instruction de la CRIET devant laquelle elle a plaidé non coupable face au chef d’accusation.

 

 Cette première audition de Reckya Madougou dans ce dossier de financement du terrorisme s’est déroulée à huis clos en présence de ses avocats. Tout le périmètre de l’immeuble qui abrite la Cour de répression des infractions économiques et terrorisme était  bouclé. Les entrées ont été barricadées avec les véhicules de la Police républicaines. Impossible d’avoir accès à la juridiction. On retient que la présidente Reckya Madougou a été auditionnée sous une haute surveillance militaire. Seuls ses avocats ont rejoint le Ministère public et la commission d’instruction dans la salle d’audition. Des couloirs de la Criet, l’on apprend que Reckya Madougou a plaidé non coupable par rapport aux faits qui lui sont reprochés. Elle n’a donc pas reconnu les faits à cette audition. Elle est retournée en prison civile de Missérété en attendant que la procédure soit poursuivie. La suite serait d’accorder l’audition aux autres parties impliquées dans le dossier, faire des confrontations s’il y a lieu. C’est après cela que la commission d’instruction peut clôturer sa procédure et envoyer le dossier devant le juge pour être jugé.

Opposante au régime du président Patrice Talon, la candidate recalée du parti Les Démocrates à la présidentielle du dimanche 11 avril 2021, Reckya Madougou a été placée en détention provisoire à la prison civile de Misserété depuis début mars. Elle est poursuivie pour des faits de financement de terrorisme selon les déclarations du procureur spécial, Mario Metonou.

 

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite