Harmonisation des prix de tests Pcr de Covid-19: L’Uemoa exhorte le Bénin à s’y conformer

1 670

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La décision d’harmonisation des coûts de tests Pcr de Covid-19 étant en vigueur depuis mai 2021, le Bénin peine toujours à se conformer à cette mesure sous-régionale. Et ceci, malgré les assurances des autorités compétentes du Bénin. A la faveur d’une séance d’échange, ce mercredi 09 juin 2021, avec le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, le Président du  comité inter-parlementaire de l’Uemoa, Rossan Noël Toe a plaidé afin que le Bénin se conforme à la décision d’harmonisation.

 

Le président du Cip-Uemoa a exposé au président de l’Assemblée nationale du Bénin, des préoccupations relatives à l’harmonisation du Baccalauréat et du Prix du test Covid au sein de l’espace Uemoa, l’avènement du Parlement de l’Union. Pour Rossan Noël TOE, le Bénin se doit de se conformer à l’harmonisation du Baccalauréat dans l’espace Uemoa.

- Advertisement -

« …Nous sommes à Cotonou dans le cadre de notre réunion de l’inter sous-comité politique sectoriel de l’union et affaires générales institutionnelles qui a pour thématique l’harmonisation du baccalauréat dans l’espace Uemoa et la transposition des directives qui sont prises par la conférence des chefs d’État et de Gouvernement…On doit aboutir dans le moyen terme à un Bac unique pour les 8 pays au niveau de l’espace Uemoa>>, a déclaré le président du comité inter-parlementaire de l’Uemoa. Et de poursuivre “Ensuite nous avons analysé la transposition des directives et vous savez en mars dernier que la conférence des chefs d’État et de Gouvernement a pris des décisions en ce qui concerne la maladie à Coronavirus dans l’espace Uemoa. Ces décisions concernent l’harmonisation des prix qui devraient être de 25.000 FCFA pour chaque pays. La validité de ce test qui est de 5 jours sur l’ensemble des 8 États et aussi la non reprise de ce texte à l’arrivée. Quand un test est fait dans un pays X à votre arrivée dans le pays Y, ce test est révolu parce que ça doit répondre à un certain nombre de principes qui sont harmonisés aux pays de l’espace Uemoa”. A l’en croire, il a plaidé auprès du président de l’Assemblée nationale du Bénin afin qu’il puisse interpeller le Gouvernement pour qu’il puisse se conformer à cette décision qui a été prise par la Conférence des chefs d’État et de Gouvernement et aussi analyser la décision de l’ouverture progressive des frontières en tenant compte de l’évolution de la maladie à Coronavirus dans l’espace Uemoa.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite