Me Robert Dossou à l’investiture de Patrice Talon: “Sa présence…légitime tout ce qui a été fait“, dixit Jacques Migan

1 933

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La présence de Me Robert Dossou à l’investiture du Président de la République, Patrice Talon continue d’alimenter la polémique. Critique envers le régime et surtout après avoir qualifié le dernier scrutin présidentiel de match amical, la présence de l’ancien Président de la Cour constitutionnelle est mal perçue, dans l’opinion. Si Me Robert Dossou estime avoir répondu à la République, l’ancien bâtonnier Jacques Migan perçoit autrement sa présence.

 

« Sa présence justifie qu’il reconnaît ce que nous sommes en train de faire, il légitime tout ce qui a été fait à ce jour, en ce qui concerne les législatives de 2019, les communales de 2020, et l’élection présidentielle de 2021, puisque c’est les lois qui ont été votées qui ont permis tout cela. En venant à cette manifestation, c’est que Robert Dossou approuve la légalité et la légitimité de tout ce qui a été fait », a déclaré Me Jacques Migan, ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats et membre du Bloc Républicain. Selon ses propos rapportés par plusieurs médias, l’acteur politique estime que Me Robert Dossou approuverait finalement la gouvernance du régime Talon.  « Il a bien fait de venir, car à travers cette présence, c’est qu’il a compris que tout ce qui se fait aujourd’hui au Bénin est une très bonne chose et il démontre par la même occasion que nous sommes dans un Etat démocratique », a-t-il poursuivi. Une réaction qui alimente davantage la polémique autour de la présence de l’homme à l’investiture de Patrice Talon dimanche dernier au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Alors que pour l’ancien président de la Cour constitutionnelle, sa présence à l’investiture du président réélu ne change rien sur les propos qu’il a tenus sur des chaînes de radios internationales, sur le processus électoral. «J’ai une mentalité institutionnelle. J’ai reçu une invitation et j’ai répondu à la République », avait confié Me Robert Dossou sur Rfi. Et de poursuivre «J’attends qu’il mette de l’eau dans son vin et que ceux qui sont en prison puissent être libérés… Ça m’a donné espérance. Le président a laissé entrevoir que désormais, c’est la liberté, la démocratie et la bonne gouvernance, comme il a dit que les affres que nous avons connues couleront désormais comme des éléments du passé ». De toute façon, la polémique semble plus que jamais relancée.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite