Fête du travail au Foyer: Ste Cécile de Parakou Sœur Sabine Ekpangbo gagne le pari de la réussite

242

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A  l’instar de plusieurs structures regroupant des travailleurs au Bénin, le Centre  d’accueil, d’assistance et d’éducation, à travers le Foyer Ste Cécile de Parakou, a marqué d’une pierre blanche leur première édition  de la  fête du travail. Cette célébration, bien charpentée, a été effective le samedi dernier, au siège de leur structure, sous la coordination générale de la Sœur Sabine Ekpangbo.

‘’Faste, ferveur et nouveaux défis’’ constituent le piédestal sur lequel, la  célébration de la fête du travail au Foyer Ste Cécile de Parakou a été conduite durant les festivités. La responsable du Centre  d’accueil, d’assistance et d’éducation, Sœur Sabine Ekpangbo a su mettre les petits plats dans les grands afin de tenir le pari de la première édition de la  fête du travail au sein de leur structure. Selon ses propos, il s’agit d’un défi majeur qu’il faut impérativement relever pour honorer tous les  acteurs qui participent, en amont et en aval,  au bien-être de la société, à travers le Centre  d’accueil, d’assistance et d’éducation. En effet, une célébration eucharistique a planté le décor des festivités à la veille du 1er mai dernier dans les locaux du Centre d’accueil, d’assistance et d’éducation. Des fidèles de l’église catholique, des congrégations religieuses et les pensionnaires du Foyer Ste Cécile de Parakou ont marqué leur présence effective à cette messe. Tenant compte des textes liturgiques du jour, le Père célébrant, Maxime Hennou a exhorté, au cours de son homélie, à l’amour du travail bien fait. Dans ses propos d’exhortation, le directeur de la Caritas diocésaine conseille aux pensionnaires du Foyer Ste Cécile de Parakou à tout entreprendre par amour pour mieux être de la société de demain.

- Advertisement -

Après cette étape, la journée de la fête du travail a été consacrée à une réjouissance  festive. Plusieurs responsables intervenant dans le secteur des artisans et du centre de promotion sociale de Parakou ont répondu à l’invitation de la  Sœur Sabine Ekpangbo. Des séances de présentation, du fonctionnement et des rôles de certaines structures ont été dévoilées à l’assistance sans occulter des conseils pratiques aux pensionnaires du Foyer Ste Cécile de Parakou.

 

Albérique HOUNDJO Br/Borgou-Alibori

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite