Université Georges Washington (Etats-Unis): Komi Koutché, Docteur en finance

3 487

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Il a planché sur comment contrôler le déficit budgétaire dans les pays de l’Uemoa)

Hier, lundi 3 mai 2021, à l’Université Georges Washington aux Etats-Unis, l’ancien ministre d’Etat chargé de l’Economie, des finances et des programmes de dénationalisation Komi Koutché a ajouté une autre corde à son arc. Après un Master of Business Administration en 2017, au pays de l’Oncle Sam, le voilà aujourd’hui Docteur en finance avec la Mention très honorable et Félicitations du jury. Ceci, après avoir présenté ses travaux sur le thème : « Investissement public, investissement direct étranger et déficit budgétaire dans les pays membres de l’Uemoa ».

 

C’est un acteur, pas des moindres, de l’environnement financier africain qui a planché hier sur les investissements publics, directs étrangers et le déficit budgétaire dans les pays de l’Uemoa. L’ancien Ministre des finances sous le régime Boni Yayi est parti de ses expériences pour analyser comment et par quelles alchimies, les pays de l’espace Uemoa peuvent contrôler le déficit budgétaire à travers des politiques qui visent simultanément l’investissement public dans certains domaines clés de l’Economie et la promotion de mesures favorisant les IDE. Dans sa thèse, Dr Komi Koutché, par des études comparées, a abouti à des propositions de mesures qui permettront aux Etats de l’espace Uemoa de mieux contrôler le déficit budgétaire grâce à une manipulation éclairée des investissements publics et des investissements directs étrangers. Son travail lui a valu la Mention très honorable avec Félicitations du jury et jugé éligible à une subvention d’un consortium de fondations américaines et arabes pour la création d’une académie de leadership et de l’entrepreneuriat.

Des leçons à tirer     

- Advertisement -

Si auparavant, le Doctorat était entouré de mythe, il tend à devenir, de nos jours, presque banal. Mais le cas de Komi Koutché mérite qu’on s’y intéresse. Depuis 2016, les aléas politiques au Bénin n’ont pas permis à Komi Koutché d’avoir une vie tranquille. On pourrait alors se demander comment arrive-t-il à poursuivre avec brio son ascension ? De la gestion de ses ennuis judiciaires, au combat contre des mandats d’arrêts, en passant par un séjour carcéral de 30 jours et un contrôle judiciaire de 6 mois en Espagne, comment Komi Koutché s’organise-t-il pour poursuivre son ‘’projet de vie », comme lui-même aime à le dire ?

Déjà en 2017, de son séjour aux Usa, Komi Kouché a obtenu un Master of Business Administration. Grâce au Programme d’accréditation au 3 degré d’expertise en Partenariat public-privé (Ppp) de la Banque mondiale et un consortium international avec, comme agence d’exécution APMG, Komi Koutché deviendra le seul francophone certifié au 3 degré des Ppp. Mais il ne s’est pas arrêté là. Malgré la barrière linguistique, avec un anglais américain réputé des plus compliqués au monde, malgré sa présence dans la vie politique de son pays, au point d’être sur tous les grands débats, Komi Koutché le politique, le client des tribunaux, l’écrivain, puis ensuite l’étudiant, arrive à soutenir une thèse de Doctorat en finance. Il doit être doté de capacités extraordinaires, comme d’ailleurs le lui a reconnu l’administration américaine en lui conférant un statut spécial conséquent. « Vouloir, c’est pouvoir et toute la vie est un projet », se plait-il à dire. Cet homme est un exemple d’engagement et d’endurance pour la jeunesse béninoise.

Bonne chance donc au Dr Komi Koutché et vivement que la raison l’emporte dans un futur proche pour que le Bénin puisse profiter du potentiel de tous ses filles et fils.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite