Présidentielle d’avril 2021: La Cbdh confirme les bourrages d’urnes, les votes multiples et actes de corruption

452

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

À l’instar d’autres institutions de la République, la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh) a pris part à l’observation active de l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021 au Bénin. C’est à travers la surveillance des droits de l’homme au cours du processus électoral. Pour ce faire, 198 moniteurs et observateurs reliés à la salle de situation basée à la Cbdh (Cotonou), ont été déployés sur le terrain. Au terme de ce monitoring, le président de la Cbdh, Isidore Clément Capo-Chichi entouré des autres commissaires, a fait une déclaration à la presse sur les constats et recommandations. En attendant un rapport circonstancié de la Cbdh sur le processus électoral, il faut dire que dans le point présenté par M. Capo-Chichi ce lundi 19 avril 2021 au siège de la Cbdh, il ressort, en dépit de certains motifs de satisfaction, des cas de bourrages d’urnes, de votes multiples, des actes de corruption des membres de poste de vote, des votes de certains citoyens en lieu et place d’autres et bien d’autres violations déjà dénoncées par des organisations de la société civile.

- Advertisement -

Télécharger et lire l’intégralité de la déclaration.

 

Déclaration CBDH

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite