Fin de Campagne pour la présidentielle 2021: Le duo Kohoué-Agossa assuré de la victoire le 11 avril

1 043

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’exercice aura duré deux semaines pour le duo Kohoué-Agossa. Corentin Kohoué et Irénée Agossa ont parcouru l’ensemble du territoire national pour convaincre les électeurs de leur projet de société pour présider aux destinées du Bénin, dans les 5 années à venir. Les populations ont affiché un soutien massif et sans faille à ce duo qui entend restaurer la confiance au sein des Béninois, pour un réel développement du pays.

 

- Advertisement -

Le maître mot de la campagne électorale du duo Kohoué-Agossa fut la restauration de la confiance. Avec foi, audace et engagement, Corentin Kohoué et Irénée Agossa entendent rétablir la confiance au sein des Béninois, gage d’un  développement durable. Dès son accession à la magistrature suprême du Bénin, le duo promet l’organisation d’un référendum afin de permettre au peuple de s’exprimer sur la constitution. Et pour enrayer la misère galopante, le duo de candidats envisage des mesures appelées fonds de solidarité pour les pauvres. Des réformes sont annoncées au niveau de l’agriculture, et de l’énergie pour faire démarrer le pays. Au plan politique, le duo prévoit le renversement du régime dictatorial, l’instauration du dialogue et la convocation  d’une rencontre de réconciliation nationale. Lassés par les promesses sans lendemain, les militants Rlc de toutes les localités du Bénin parcourues, adhèrent aux idéaux du duo et se disent prêts à battre la campagne pour favoriser l’alternance et pour créer des conditions de création d’emploi, la réalisation d’infrastructures… Déterminé pour la restauration de la démocratie, le duo saisira également l’opportunité d’un mandat de transition, pour revoir l’entièreté des lois, afin de permettre le retour des exilés et la libération des prisonniers politiques. Les relations avec le Nigéria seront privilégiées au cours du mandat. En visite sur sa  terre natale de Zangnanado ce 8 avril, Iréné Agossa, candidat au poste de vice-président a  reçu un accueil digne du fils du terroir.

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite