Propos du juge Batamossi: L’indépendance des tribunaux demeure une préoccupation, selon Glory Hossou

497

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

«Les propos du juge Essowe Batamoussi renvoient à la question de l’indépendance des tribunaux au Bénin. En mars 2019, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, mécanisme judiciaire de protection des droits humains sur le continent, avait déjà condamné le Bénin pour n’avoir pas garanti l’indépendance des tribunaux comme le recommande le droit international. Cf. Sébastien Germain AJAVON C. République du Bénin. Requête N°13/2017. L’indépendance des tribunaux est un critère important pour un procès équitable. Aucun citoyen n’est en sécurité quand les tribunaux ne sont pas indépendants ; quand le juge au lieu de dire le droit, doit attendre une consigne extérieure avant de statuer. Les propos du juge Essowe Batamoussi, s’ils sont avérés, doivent être l’occasion pour les gouvernants d’engager de sérieuses réformes pour rendre véritablement indépendante la justice au Bénin conformément aux engagements internationaux. La société civile doit être un groupe de pression efficace capable d’amener les gouvernants à faire ce pour quoi ils sont élus. Ce pour quoi des femmes et des hommes s’alignent sous le soleil pour voter pour eux les dimanches. La réforme du Conseil Supérieur de la magistrature devrait avoir pour objectif de renforcer l’indépendance du juge et de son office. Non de les affaiblir » a posté le juriste Glory Hossou.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite