Report du match Sierra Léone # Bénin: Test Covid négatif pour les joueurs incriminés à Freetown

830

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(La Sierra Léone dans un banditisme sportif)

Après les agissements du mardi dernier conduisant à la non-tenue du match Sierra Léone # Bénin comptant pour la 6e et ultime journée de la Can 2021, la Confédération africaine de football (Caf) a sorti une décision. Celle du report du match. «Suite à la situation entourant le Match # 151 entre la Sierra Léone et le Bénin dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021, nous tenons à vous informer que la CAF a soumis le cas au Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations afin de prendre une  décision», mentionne le message adressé à toutes les parties concernées par le match 151. «Par conséquent, le Comité a décidé de reporter le match susmentionné à la prochaine fenêtre internationale de la FIFA prévue en juin 2021», a conclu le message.

Pour rappel, le médecin Covid-19 de la Caf, en la personne de Songor Koedoyoma devrait ramener les résultats du test Covid-19 des Ecureuils depuis le matin à 10 heure. Mais il se pointe à 14h50 (heure locale) et annonce que cinq joueurs béninois sont testés positifs alors que le sélectionneur national Michel Dussuyer avait publié sa composition depuis 12h. Ces présumés covidés étaient Saturnin Allagbé, Abdul Khaled Adénon, Yohan Roche, Jodel Dossou et Steve Mounié. Un résultat que contestent hermétiquement les autorités béninoises qui ont balayé du revers de la main la décision du médecin Caf.

- Advertisement -

 

Les Ecureuils déjà au bercail…

La délégation béninoise a finalement quitté la Sierra Léone hier et est venue au bercail aux environs de 19h20, heure locale. Aussitôt, tous les joueurs ont subi un nouveau test à l’Aéroport, lequel déclare négatifs les joueurs incriminés à Freetown ainsi que le reste de la délégation béninoise. Preuve que la Sierra Léone était dans un banditisme sportif. Les autorités béninoises mettent les bouchées doubles afin que les responsabilités soient situées et que la Sierra Léone soit sanctionnée jusqu’à la dernière rigueur.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite