Nouvelle sortie discographique: WP Babadjèdjè déchire le Game avec un concept frais

634

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Une véritable Bête de scène…)

L’artiste rappeur WP Babadjèdjè vient de signer un nouveau morceau pour le bonheur de ses fans. Du ‘’Akonhoun Yèhwé’’, une création musicale expérimentale qui retient l’attention à plus d’un titre.

 

- Advertisement -

Le single fait déjà le tour de la toile. Une véritable musique de recherche que l’artiste rappeur WP Babadjèdjè, digne fils de Porto-Novo,  vient de signer sous le label ‘’Kristal Music Group’’. Le format de son  nouveau concept retient l’attention. Le ‘’Freestyle Akonhoun’’, c’est ce que l’« Avatar du Game », comme il aime se faire appeler, WP Babadjèdjè   propose aux mélomanes d’ici et d’ailleurs. « Pour ce 3ème Chapitre Verset 1 du FreeStyle Yèhwé, je décide de vous proposer du ‘’Akonhoun Yèhwé!!!’’ » mentionne avec enthousiasme l’artiste dans ses postes sur ses pages avec à l’appui un pan du clip vidéo du morceau. Du ‘’Akonhoun Yèhwé’’, pour traduire littéralement en langue fongbé, le rythme dont l’instrument basique est la poitrine recréé sous le prisme d’inspiration divine. Et le nom tient tout son sens lorsqu’on visualise le clip. De l’afrobeat en toile de fond. Le tout harmonisé et rythmé sous la dimension du style traditionnel du Akonhoun tels que les Pipi Wobaho le font avec du punch line enragé tel qu’on le lui connaît. Mieux, l’artiste dans ses punchs a réussi à insuffler un esprit à ce nouveau mélange du rap et du Akonhoun qui donne le ‘’Akonhoun Yèhwé’’.  Ce qui capte l’attention et donne de l’agréable à l’écoute et du beau à voir à travers le clip. Et quand on sait que c’est un fils de la ville capitale du Bénin, Porto Novo, qui, au lieu d’essayer cette musique expérimentale avec un rythme de chez lui tel que le Massè Gohoun par exemple, va chercher le rythme Akonhoun de la cité royale d’Abomey, l’on peut se convaincre de ce que l’artiste fait une place de choix au brassage culturel dans l’univers de sa création. Ainsi il dissipe tout doute de ceux qui se rangent en ordre de bataille pour le traiter de régionaliste  à cause  de son art qu’il exécute souvent en langue Goungbé. Puisque sur ce morceau, l’artiste a utilisé la langue Fongbé en dehors de ce qu’il est parti emprunter le rythme ‘’Akonhoun’’. Pour s’en assurer ‘’Tòrrinou Wa Yovo Tomè, Fé Nin’’, ce refrain du morceau qui signifie en langue Fongbé « un autochtone de Tori fait son premier déplacement de la France et dit fé nin » est un sarcasme anecdotique de la langue fongbé qui relève le fait que ce dernier, à la suite d’un effort monumental, au lieu de prononcer le mot ‘’feu’’ en français correct n’y est pas parvenu et s’est retrouvé à dire ‘’Fé Nin’’ pour traduire (c’est du feu). Une manière pour WP Babadjèdjè de signifier à ses fans et mélomanes que cette nouvelle création dont il est l’auteur, c’est une création lumineuse donc de feu. Et les curieux peuvent faire le tour sur les plateformes sur lesquelles on peut déguster cette merveille à savoir : #FreeStyleYèhwé, #Chap3Verset1, #BaBaAzizA.

 

Teddy G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite