5e journée des éliminatoires Can Cameroun 2021: Les Ecureuils atteints, mais toujours tenaces…

1 832

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les Supers Eagles ont affaibli le moral des Ecureuils en marquant un but assassin dans les derniers instants du match Bénin # Nigéria (0-1), comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Can Cameroun 2021. Même si l’Ecureuil est atteint, il tient toujours bon pour aller chercher une qualification en terre étrangère…

 

Pourtant, peu avant le coup d’envoi de la rencontre de ce samedi 27 mars 2021 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, Béninois et Nigérians avaient leur billet respectif pour Cameroun 2021. Puisque, le Lesotho et la Sierra Léone, dans cette même poule L avaient dressé le terrain de la qualification aux deux pays frères de l’Afrique de l’Ouest en réalisant un match nul (0-0). Mais les Nigérians, en de bons anglophones voulaient plus, du moins, avaient une dent dure contre le Bénin. Tout au long des 90 minutes de jeu, ils ont assiégé le camp béninois comme s’ils étaient encore en quête de la qualification. Dans ce schéma, les Ecureuils ont tenu bon avec quelques arrêts reflexes de Saturnin Allagbé sur les tentatives de Victor Osimhen (Napoli) et de Kelechi Iheanacho (Leicester City). Sur l’ensemble du match, le Nigéria a été maître de la rencontre en mettant la pression sur les Ecureuils qui, dans un système défensif, ont contraint les assauts offensifs de leurs adversaires.

Malheureusement, sur un dernier corner de la rencontre, alors qu’on était dans les derniers instants du temps additionnel, Paul Onuachu de Genk met à genou les Ecureuils et tout le peuple béninois en marquant l’unique but de la rencontre qu’il ne fallait pas. L’Ecureuil est donc atteint…

En une fraction de seconde, la qualification laisse place à une autre réalité. Celle d’aller livrer à Freetown mardi prochain face à la Sierra Léone, une ultime rencontre à l’allure de finale. L’Ecureuil doit aller chercher sa qualification en terre étrangère.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite