Édition 2021 du festival ’’Fayolart’s international festival (Fif) 4 bonnes activités aux fins d’une animation culturelle et scientifique

751

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ’’Fayolart’s international festival’’ (Fif) a fait l’objet d’une conférence de presse de lancement le mercredi 17 mars 2021 à la Salle bleue du Festival international de Théâtre du Bénin (Fitheb). Selon les explications qu’en a apportées Orphée Gnikpo, son fondateur et son Délégué général, l’événement amorce sa quatrième édition.

 

Un lancement officiel bien mouvementé, des conférences-débats, des formations et la recherche sur des biens culturels à sauvegarder. C’est la batterie des activités qui se dérouleront pour le compte de la 4ème édition du ’’Fayolart’s international festival (Fif), selon ce qu’a annoncé le Délégué général de l’événement, Orphée Gnikpo, dans la matinée du mercredi 17 mars 2021, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à la Salle bleue du Festival international de Théâtre du Bénin (Fitheb), cet exercice ayant une valeur de lancement du Fif. Cependant, selon l’intervenant, le démarrage officiel du Festival sera donné dans l’après-midi du samedi 20 mars 2021, plus précisément, à 15 heure précise, au niveau de la rue de l’ex-Société nationale d’Assurances et de réassurances (Sonar) du quartier de Vodjè, une zone communément dénommée ’’Sonar-Vodjè’’. Ce sera « pour permettre à tous les publics de répondre à notre appel », a justifié Orphée Gnikpo, que ce soient les spectateurs de salles et les curieux, entre autres, précisant qu’il sera donné au lieu indiqué des arts de rue, des spectacles déambulatoires, des arts de la scène comme du cirque, de la danse et des performances artistiques. « Ce sera riche en son et en lumière », a promis le conférencier qui a alors annoncé l’intervention de plus de 70 artistes mobilisés à l’effet de cette géante animation multidimensionnelle. Il sera alors érigé, au ’’Village Iléwa’’ de Vodjè, tenu par Alexandrine Avognon, un podium géant où seront tenus de nombreux spectacles animés par des groupes de danse comme les ’’3L Ifèdé’’, des comédiens et des humoristes qui s’illustreront à travers, entre autres, un théâtre de sensibilisation à la paix. Particulièrement, à ce niveau, l’orateur a présenté Cyrielle Ahouandogbo, élue municipale du 11ème arrondissement de la ville de Cotonou, comme la marraine de la présente édition du Festival, elle grâce à qui, il sera possible de vivre des spectacles au niveau des 13 quartiers de l’arrondissement concerné avec, à la clé, des présentations déambulatoires surprises à des domiciles et dans des zones inattendues. Pour Orphée Gnikpo, la deuxième activité du Fif 2021 sera un volet purement intellectuel. Ainsi, deux conférenciers de poids animeront, chacun, une communication. D’abord, William Codjo, expert en Economie et en gouvernance de la culture, se prononcera sur un thème bien étudié le mercredi 24 mars 2021 : « Les arts de la scène au Bénin : quel modèle économique ? ». En dehors de cet expert de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) pour le Mali et la Côte d’Ivoire, il est prévu l’intervention du Docteur Franck Comlan Ogou, Directeur de l’Ecole du Patrimoine africain (Epa). Par ailleurs, comme troisième activité du Fif 2021, Orphée Gnikpo a évoqué trois jours de séance de renforcement des capacités en danses patrimoniales, ce qui sera l’occasion pour le formateur principal, Oscar Allossè, d’explorer les danses traditionnelles de toutes les régions du Bénin, sans oublier qu’il sera assisté par Armand Ahouansou et Philippe Amoussou. Enfin, de l’investigation sera au rendez-vous, en matière de quatrième activité. Pendant une dizaine de jours, des jeunes gestionnaires du patrimoine culturel seront mis à contribution pour localiser des biens culturels à sauvegarder à Cotonou. Selon Eric Orphée Gnikpo, le Fif 2021, qui connaîtra la participation de pays comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la France, a pris son envol le 17 mars par une conférence de presse et se clôture le 3 avril.

 

Marcel K. (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite