Concours régional de programmation informatique: Les meilleures équipes connues !

751

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La demi-finale du championnat régional de programmation informatique a mobilisé ce dimanche, 21 mars 2021, les équipes ouest-africaines à Dangbo au Bénin précisément dans les locaux  de l’Institut de Mathématiques et de Sciences physiques (Imsp). Venus de plusieurs pays de la sous-région, les candidats ont pris part à cette compétition qui se tient à Louxor en Egypte. Au terme du concours, les deux meilleures équipes ont été dévoilées.

 

Les équipes “Hex Clean“ de l’Université de Lagos (Nigéria) et “Midougan“ de l’Epac à l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin) sont les deux meilleures équipes de l’Afrique de l’Ouest au terme de la demi-finale du concours de programmation informatique. Des résultats communiqués de l’Egypte, il ressort que les deux équipes ont respectivement résolu trois (03) et deux (02) problèmes sur les dix qui leur ont été soumis. Le concours a été organisé par le Centre d’excellence d’Afrique en sciences mathématiques, informatique et applications (Cea-Smia) en partenariat avec Mapcom Technologies. Pour cette première participation de l’Afrique subsaharienne à la demi-finale de cette compétition, ce fut un coup de maître, selon les organisateurs. Dans son intervention au terme du concours, le Pdg/Mapcom, Prosper Gnimadi, a fait savoir qu’il n’a pas été facile de réussir le pari avant de féliciter les candidats venus de plusieurs pays pour prendre part à la compétition et démontrer leur savoir-faire. Il a, par ailleurs, témoigné toute sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à la réussite de l’organisation ainsi qu’à l’Imsp et le Centre d’excellence d’Afrique en sciences mathématiques, informatique et applications (Cea-Smia). Il a appelé à plus d’engagement pour promouvoir le concours afin de susciter l’engouement des équipes de la sous-région. Selon lui, il importe qu’il y ait davantage de candidats pour les éditions prochaines. Toutes les équipes participantes ont été alors encouragées à s’inscrire dans une dynamique d’amélioration continue afin de pouvoir représenter valablement la sous-région à la phase finale de cette compétition planétaire. Faut-il le rappeler, la demi-finale du championnat régional de programmation informatique zone Afrique et Moyen-Orient (Acpc -Africa and Arab Collegiate Programming Championship) s’est déroulée à Louxor en Egypte pour l’édition 2021. Mais en raison de la crise sanitaire mondiale, les pays de la sous-région ouest-africaine se sont retrouvés sur le site de l’Institut de Mathématiques et de Sciences physiques (Imsp) de Dangbo, au Bénin, pour prendre part à cette compétition via l’internet. Pour le représentant du Centre d’excellence africain des sciences mathématiques, informatique et applications (Cea-Smia), Dr Jules Degila, résoudre des problèmes en un temps record avec le meilleur algorithme nécessite un temps conséquent d’entraînement. Cependant, il s’est réjoui des prouesses des équipes de l’Afrique de l’Ouest. Tout en s’acquittant d’un devoir de reconnaissance à l’endroit de l’Acpc qui a permis la tenue du concours sur le site de Dangbo, il a souhaité que des actions soient menées pour faciliter la participation de plusieurs pays de la sous-région. Quant au Coordonnateur du Centre d’excellence, Joël Tossa, il dit espérer que les ambassadeurs de l’Afrique subsaharienne aillent loin dans cette compétition. Notons que le concours de programmation informatique version Icpc (International collegiate programming contest) est une compétition qui existe depuis 1976. Sur les 135 équipes au niveau Afrique et Moyen-Orient, 16 équipes de la sous-région dont 05 du Bénin ont pris part  à la compétition depuis Dangbo.

Le Projet Centre d’Excellence d’Afrique en Sciences Mathématiques, Informatique et Applications (CEA-SMIA) fait partie du second projet des centres d’excellence pour l’impact (CEA-Impact) sur le développement au Bénin, en Gambie, au Niger, au Nigéria et au Togo. Il est cofinancé par l’Agence Française pour le Développement et la Banque mondiale au Bénin et au Nigéria. Il a pour mission le renforcement des capacités en sciences mathématiques, informatique et applications au Bénin et dans la sous-région. Financé à quatre millions de dollars, le projet entend pendant la durée de sa mise en œuvre (2020-2024), répondre aux besoins de ressources humaines nécessaires pour le développement socio-économique, favoriser l’insertion professionnelle des diplômés en sciences mathématiques, Informatique et Applications dans tous les secteurs socio-économiques; œuvrer à la génération de revenus pour la pérennisation des acquis du projet.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite