Gouka, commune de Bantè: Les populations exigent le retour au bercail de Komi Koutché

3 759

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La ville de Gouka dans la commune de Bantè a abrité ce dimanche un géant meeting pour donner de la voix en ce qui concerne la situation socio- politique de plus en plus tendue par ces temps. Des jeunes et des femmes venus de toutes les communes du département des Collines ont, par cette occasion, réclamé le retour au bercail de leur champion Komi Koutché.

 

- Advertisement -

Le ton monte, les initiatives se multiplient pour exiger le retour aux normes démocratiques avec un appel au dialogue et la réconciliation nationale avant l’organisation de toute élection présidentielle au Bénin. Et c’est dans cette optique que le stade de Gouka, un arrondissement de la commune de Bantè, a abrité ce dimanche un géant meeting de soutien à Koutché et pour demander le retour aux normes démocratiques dont le Bénin se vantait, il y a encore quelques années. La cérémonie est marquée par une déclaration capitale lue par le coordonnateur communal du parti de l’opposition Les Démocrates. En effet, après une minute de silence en mémoire des victimes de la Rupture, le roi Agani 13 d’Ilé Ilodji a pris la parole pour bénir la séance. Il a invoqué les mânes des ancêtres afin que la paix règne au Bénin. Il s’en est suivi une prière musulmane avant la déclaration proprement dite. Honoré Acakpo, coordinateur communal du parti Les Démocrates  n’est pas allé du dos de la cuillère pour dresser le bilan sombre du régime de la Rupture en ce qui concerne les actes attentatoires aux libertés individuelles et collectives, a la liberté d’expression et de presse et les droits de l’homme et de la personne humaine. La vassalisation  des institutions et l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques sont autant de récriminations à l’endroit du régime de la Rupture.

Le retour des exilés politiques

Comme on pouvait si attendre, l’orateur du jour ne s’est pas empêché d’appeler au retour de tous les exilées politiques. Selon les manifestants, la seule condition pour préserver la paix reste et demeure le retour des filles et fils du Bénin injustement incarcérés ou chassés hors des frontières du Bénin. L’abandon des poursuites contre les voix discordantes est un gage inaliénable de la paix, qui loin d’être un vain mot reste un comportement. Les jeunes et femmes venus des communes du département des Collines se disent très attachés à la paix pour le développement harmonieux du Bénin.

Le retour de Komi Koutché acté

Au cours de cette manifestation, une souscription volontaire a été lancée pour permettre à Komi Koutché de regagner la terre de ses aïeux. Tous les arrondissements de toutes les communes des Collines participent à cette collecte de fonds destinée à payer le billet d’avion retour à leur leader. Sur place des centaines de mille ont été collectées. Et selon les organisateurs, la collecte va se poursuivre ceci pour sécuriser financièrement le retour de leur champion.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite