Ramassage et transformation du karité au Bénin: Les clés de magasins remises aux femmes par Alimatou Assouman

710

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans sa vision de l’autonomisation des femmes, la Ministre de l’industrie et du commerce (Mic) Alimatou Shadiya Assouman était le week-end écoulé, dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Ceci, pour remettre aux Associations de femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité, les clés de magasins de stockage et des matériels de travail. Une initiative du gouvernement béninois avec le soutien des Partenaires techniques et financiers (Ptf).

 

Un périple débuté par le village de Tchatinga, dans la commune de Ouaké où l’Association des femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité a reçu des mains de la Ministre Alimatou Assouman, les clés d’un magasin flambant neuf, un lot de matériels composé de 15 bassines, 15 marmites, 75 paires de gants, 40 paires de botte et 40 imperméables. Les groupements similaires de Kolokondé (Djougou), Tempégré (Commune de Toucoutouna) et Anandana (commune de Copargo) ont, quant à eux, bénéficié d’un tricycle. Une dotation qui a eu le soutien des Partenaires techniques et financiers à travers le Cadre Intégré Renforcé qui est un projet Régional d’Appui  au Développement Commercial inclusif de la Filière Karité.

Dans son message, la Ministre Alimatou Assouman a indiqué que ces différentes remises de matériels sont partie prenante de la nouvelle vision du gouvernement de Patrice Talon. Selon ses propos, cette action vise l’autonomisation de la femme béninoise, un pilier important de son programme de gouvernance. C’est pourquoi, elle a exhorté les femmes à une bonne organisation autour de l’exploitation du tricycle parlant de l’entretien et la rémunération du conducteur.

Quant aux bénéficiaires, elles ont été sensibles à cette action humanitaire du gouvernement béninois. Au nom de ces dernières, Mamatou Djaffo, présidente de la Fédération nationale des productrices de karité, a promis que les femmes joueront leur partition afin de faire rayonner la filière karité au Benin. Il faut noter au cours de ces différents rendez-vous, le soutien moral de Véronique Tognifode, Ministre des affaires sociales et de la micro-finance et du député Assane Seibou.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite