Promotion et protection des droits de l’enfant dans le Couffo: Ceradis-Ong évalue les actions menées

610

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’antenne du Couffo du Centre de réflexions et d’actions pour le développement intégré et solidarité (CeRADIS) a organisé en partenariat avec Plan International Bénin une séance d’évaluation des actions menées au titre de l’année 2020 en faveur des enfants. La cérémonie d’ouverture des travaux a été marquée par la présence du préfet du Couffo Christophe Mègbédji.

 

Plusieurs actions initiées et conduites par l’antenne du Couffo de Ceradis-Ong ont eu un impact sur la couche juvénile de ce département. Des sensibilisations dans les établissements scolaires, les centres d’apprentissages et des émissions radios aux différents projets mis en œuvre, des initiatives à fort impact ont été soulignées dans les domaines de la santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes, de l’égalité genre, de la protection et éducation inclusive et autres violences faites aux filles. Les effets immédiats de ces actions ont permis entre autres, la réduction des grossesses en milieu scolaire, la prise de conscience de certains adolescents et jeunes et la diminution de certaines  violences basées sur le genre dans le département du Couffo, s’est réjoui le communicateur Nassirou Farougou. L’autorité préfectorale n’a pas manqué d’appeler à la poursuite des sensibilisations dans les établissements, les centres d’apprentissage et les couvents. Il sera aussi question de la vulgarisation et l’application des textes de lois réprimant le harcèlement sexuel et les violences faites aux filles en milieu scolaire sans oublier la digitalisation du processus de collecte et de transmission des données sur la santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes et sur les violences basées sur le genre. Dans son intervention, le chef antenne de Ceradis, Simplice Mètonou a fait savoir que la séance de reddition des comptes fait partie intégrante du projet de renforcement de la société et permet de discuter de façon ouverte des questions qui affectent les enfants en général et les filles en particulier. Ainsi, pour atteindre ses objectifs, a-t-il précisé, le projet doit associer les garants de droits et les autorités à divers niveaux en vue de permettre aux enfants et sans discrimination aucune de réaliser leurs projets d’avenir. Plusieurs actions sont prévues au cours de cette année pour mieux promouvoir les droits des enfants.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite