Vaccin anti-covid-19: Le Bénin reçoit bientôt les premières doses

569

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors que les campagnes de vaccination contre la Covid-19 ont démarré dans plusieurs pays africains, le Bénin accueille très prochainement, les premières doses du vaccin, selon le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin…

 

- Advertisement -

C’est à la faveur d’une séance d’échanges avec les Béninois de la diaspora ce dimanche, 28 février 2021 que le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a finalement évoqué la question d’acquisition des vaccins anti-Covid-19. Alors que l’on a longtemps déploré un silence des autorités sanitaires béninoises, l’autorité ministérielle a rassuré que le Bénin recevra dans les tout prochains jours, les premières doses de vaccin. « Toutes les démarches pour accueillir les doses de vaccin sont déjà finalisées », a rassuré, le ministre Benjamin Hounkpatin. Et de poursuivre «Les programmations des pays ont été déjà faites; donc dans les tout prochaines semaines, je peux vous dire que le Bénin aura aussi ses vaccins ». Selon le ministre de la santé, le Bénin fait partie du mécanisme Covax. Faut-il le rappeler, il a été proposé au Bénin d’adhérer au projet Covax initié par l’Alliance du vaccin (GAVI) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’objectif visé est d’accélérer la fabrication de vaccin contre la Covid-19 afin de faciliter son accès aux populations les plus vulnérables à l’échelle mondiale. Dans un récent entretien accordé à l’agence de presse multimédia internationale Sputnik, le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Sourou Orounla a fait savoir que le gouvernement béninois analyse la situation avant de se décider.  « Nous sommes attentifs à ce qui se passe dans le monde entier, mais nous sommes très circonspects par rapport à ces innovations que nous ne maîtrisons pas », avait déclaré le porte-parole du gouvernement. C’est donc clair désormais que le Bénin fait partie des pays bénéficiaires du projet Covax.

Projet Covax : Des pays ont reçu les premières doses

Le Ghana a été le premier pays bénéficiaire des vaccins du dispositif Covax. Le pays a reçu la première livraison mondiale de vaccins, mercredi, 24 février 2021. Deux jours après, ce fut le tour de la Côte-d’Ivoire de recevoir vendredi, 26 février 2021, les premières doses. Deuxième pays bénéficiaire du projet Covax et premier pays francophone d’Afrique a recevoir les premières doses du vacin, la Côte-d’Ivoire a reçu vendredi, 504.000 doses de vaccins COVID 19 sous licence par le Serum Institute of India (SII) en Inde et 505.000 seringues. Les doses de vaccins ont été réceptionnées à l’aéroport international d’Abidjan par le Ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Eugène Aka Aouélé. Le COVAX est co-dirigé par Gavi, l’Alliance du Vaccin ; l’OMS, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’UNICEF qui dirige l’achat et la livraison des vaccins. C’est la seule initiative mondiale qui travaille avec les gouvernements et les fabricants pour garantir que les vaccins COVID-19 soient disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu, renseigne l’Unicef.  Malgré les progrès enregistrés dans la riposte contre la pandémie, l’introduction d’un vaccin permettra, selon l’Unicef, d’éviter des pertes s’élevant à 375 milliards de dollars US dans l’économie mondiale, chaque mois. L’accès mondial et équitable à un vaccin qui protègera en particulier les agents de santé et les personnes qui encourent le plus grand risque de contracter la maladie, constitue l’unique moyen d’atténuer l’impact de la pandémie en santé publique et au niveau économique.  « Le COVAX a informé les pays en Afrique de l’allocation estimée du nombre de doses pour la première phase de livraison de vaccins contre la COVID-19. L’initiative globale menée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Gavi l’Alliance du vaccin et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) a pour objectif de commencer l’expédition de près de 90 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 vers le continent en février. Il s’agira de la plus grande campagne de vaccination de masse en Afrique. Le déploiement du vaccin AstraZeneca/Oxford AZD1222 dépend encore de l’inscription du vaccin sur la Liste d’utilisation d’urgence (EUL) de l’OMS. Il est demandé aux pays récipiendaires de soumettre leurs plans nationaux finalisés de déploiement et de vaccination afin de recevoir les vaccins à travers le mécanisme COVAX…. La phase initiale de livraison de 90 millions de doses aidera les pays à vacciner 3 % de la population africaine ayant le plus besoin d’une protection, notamment les travailleurs de la santé et d’autres groupes vulnérables, dans la première moitié de 2021.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite