Vernissage-Exposition à l’ambassade de l’Union européenne: Les Peintre et sculpteur Henriette et Epaphras sous les projecteurs

433

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ambassade de L’Union européenne a accueilli en résidence jeudi 25 février 2021, l’exposition des œuvres du sculpteur Dègnon Epaphras Toihen et de la plasticienne Sœur Henriette Goussikindé. C’était dans une ambiance festive que l’autorité consulaire  Sylvia Hartlief a lancé la soirée.  A travers son allocution, elle rappelait que cette aventure de l’exposition des artistes béninois dans les murs de l’ambassade dont elle a actuellement la charge a commencé depuis 2018. Et pour ce numéro d’exposition à la résidence, ce sont deux autres génies de la peinture et de la sculpture qui étaient à l’honneur. Il s’agit de la religieuse peintre Henriette Goussikindé et du sculpteur Epaphras Toihen. La collaboration des deux a donné lieu à une grandiose installation de sculptures brutes comme peaufinées ainsi que des toiles savamment peintes avec une technicité originale et des empreintes dignes d’un maître. Au travers de ces objets d’art, le visiteur averti lit juste l’humanité dans un format presque idéal. Des actions expressives figées dans les tableaux ou des bois qui retracent l’homme dans ses dépassements et ses limites. Et aussi qui dévoile la philosophie de la condition humaine affichant l’être humain dans ses formes diversifiées et  sa dynamique extraordinaire.  Pour  Sylvia Hartlief,  les deux génies de la soirée, par le truchement de leurs travaux, ont fait ressortir « l’unicité de l’être humain dans le bois élément de la nature, Nature que l’autre vous fait sentir par sa peinture ». Cet évènement a été marqué par la présence aussi des personnalités et autorités consulaires, comme l’ambassadeur du brésil Mr Carmelio de Melo,  l’ambassadeur de la Belgique, sans oublier  le Ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci. C’était une soirée riche en couleurs avec de belles sonorités Africaines et Européennes qui a prouvé à nouveau, combien le Bénin regorge de talents. Tous les  regards admiratifs qui étaient de la partie sont tournés vers la prochaine découverte.

 

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite