Après leur délogement pour la reconstruction des marchés: Blanche Honvou s’enquiert des nouvelles conditions des femmes

814

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Quelques jours après son élection en tant qu’ambassadrice de paix, Blanche Honvou a pris son bâton de pèlerin pour  échouer dans les marchés de Ouando et Ahouangbo en vue de constater de visu leurs conditions d’exercice après le relogement. C’était le mercredi 24 février 2021 en compagnie des membres de son ONG Lumière et Bonne Humeur (LBH).

 

- Advertisement -

 Depuis quelques semaines, les femmes des marchés Ahouangbo et Ouando ont été relogées pour des raisons de reconstruction desdits marchés. C’est pour s’imprégner des conditions d’exercice de ces femmes que l’ambassadrice de paix et présidente de l’ONG Lumière et Bonne Humeur (LBH) Blanche Honvou a fait sa descente sur les nouveaux sites à Ouando et Adjina. Première étape du périple, le marché Ouando. À cette descente, Blanche Honvou a ouvert son cœur aux femmes en leur apportant une assistance. “…Depuis que vous êtes déplacées, je devais venir vous voir et  partager avec vous vos difficultés. Je sais que c’est difficile pour vous mais Dieu fera. Ensemble, nous allons nous donner la main pour porter vos doléances aux autorités…”, a laissé entendre Blanche Honvou. Profitant de cette occasion, elle a sensibilisé les femmes sur le respect des gestes barrières pour contrer la pandémie du Coronavirus avant de leur donner des caches nez. Même message au niveau de la deuxième étape à Adjina. Il faut dire que la candidate de l’Udbn aux dernières élections municipales et communales à Porto-Novo, Blanche Honvou a été remerciée pour cette initiative.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite