Vaccination contre la Covid-19: Le Bénin joue-t-il la carte de la prudence ?

884

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Pendant que l’avènement du vaccin anti-Covid-19 est salué de par le monde avec des doses déjà acquises par plusieurs pays même africains, le Bénin n’a toujours pas annoncé sa position, encore moins les dispositions prises pour en acquérir. Le Bénin serait-il dans une dynamique prudente ?

 

- Advertisement -

Avec la recrudescence, ces derniers jours, des cas de Covid-19 et le taux de létalité plus ou moins inquiétant, beaucoup s’attendait à voir le Bénin s’empresser dans l’acquisition de doses de vaccin anti-Covid-19. Chose curieuse, les autorités sanitaires semblent plutôt faire preuve d’une certaine indifférence. Dans un entretien accordé, il y a quelques semaines, à l’agence de presse multimédia internationale Sputnik et relayé par des médias locaux, le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Sourou Orounla avait fait savoir que le gouvernement béninois analyse la situation avant de se décider.  « Nous sommes attentifs à ce qu’il se passe dans le monde entier, mais nous sommes très circonspects par rapport à ces innovations que nous ne maîtrisons pas », a déclaré le porte-parole du gouvernement à Sputnik. Et de poursuivre « Nous observons les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé avec les principes de précaution, de prudence et de prévention qui sont les nôtres et qui nous obligent à regarder de plus près ce qui est proposé aujourd’hui sur le marché ». Le silence du gouvernement béninois se justifierait-t-il par le fait que l’on veut faire preuve de prudence ? La question reste posée. La vaccination contre la Covid-19 a démarré dans plusieurs pays du monde et la France a proposé au Bénin d’adhérer au projet Covax, initié par l’Alliance du vaccin (GAVI) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’objectif visé est d’accélérer la fabrication de vaccin contre le Covid-19 afin de faciliter son accès aux populations les plus vulnérables à l’échelle mondiale. De même, la Russie a décidé d’offrir aux Etats africains, 300 millions de doses de vaccin Sputnik V. « Nous sommes reconnaissants de recevoir le vaccin Sputnik V de la part de la Fédération de Russie et extrêmement fiers d’être capables de les offrir […] à tous les États membres de l’UA », a déclaré dans un communiqué John Nkengasong, directeur de l’équipe en charge de la vaccination au sein de l’Union africaine. Par ailleurs, les livraisons partielles sont prévues pour démarrer en mai tandis que le début des livraisons principales est prévu pour le mois de juin. Des laboratoires Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson, l’Union africaine aurait obtenu 270 millions de vaccins anti-Covid pour le continent.

La vaccination démarre en Afrique

La vaccination contre la Covid-19 est prévue pour démarrer au Sénégal ce 23 février 2021. Les premières doses de vaccins contre la Covid-19 ont été réceptionnées mercredi 17 février dernier en provenance de la Chine. Le pays va débuter dès le mardi prochain la campagne de vaccination qui devrait concerner quelque 3,5 millions de personnes selon l’immunologue Tandakha Ndiaye Dieye, membre du groupe d’experts du comité consultatif pour la vaccination au Sénégal. Les premiers vaccinés seront  les personnes de 60 ans et plus sans ou avec comorbidités, le personnel de santé et les personnes de 19 à 60 ans avec comorbidités. Par ailleurs, l’installation de la commission nationale de suivi et de contrôle des opérations de vaccination est prévue pour ce lundi 22 février, de sources officielles.  « Au niveau central, on fera la régulation et le suivi stratégique », rassure le ministre sénégalais de la santé. Rappelons que le Sénégal a déjà enregistré plus de 32 mille cas de contamination depuis le début de la pandémie avec 781 morts au compteur. Mercredi dernier, le Sénégal a réceptionné 200 mille doses de vaccins. D’autres doses sont attendues dans les prochaines semaines. 6,798 millions de doses seraient attendues dans les prochaines semaines.

« Le Maroc avait indiqué fin décembre avoir commandé 65 millions de doses des vaccins britannique AstraZeneca et chinois Sinopharm et il a reçu récemment les premières livraisons. Le roi Mohammed VI a été vacciné jeudi 28 janvier 2021. L’Égypte est le premier pays d’Afrique (continentale) à avoir reçu le vaccin du groupe chinois Sinopharm. L’Egypte a signé des contrats avec trois entreprises anglaise, chinoise et russe, s’assurant 100 millions de doses dont une partie attend d’être livrée. Les premières doses du vaccin russe Spoutnik V sont arrivées le 29 janvier en Algérie. Fin décembre, Alger avait annoncé avoir commandé chez son allié russe 500.000 doses de vaccin. Ce pays doit également recevoir un lot de vaccins Sinopharm en provenance de la Chine.  Le Cap-Vert devrait être le premier pays de la région à recevoir des vaccins Pfizer de Covax au cours de ce mois. Le Sénégal est aussi en discussion avec la Chine pour obtenir d’autres vaccins. Le Rwanda a commencé à vacciner des groupes à hauts risques d’infection au COVID-19, tels que les travailleurs médicaux de première ligne, avec des doses limitées de vaccin le 14 février. Le gouvernement de Kigali avait initialement acquis 1.000 doses du vaccin du laboratoire américain Moderna. Il espère obtenir 128.000 doses puis un autre lot d’ici la fin février. Après cela, le gouvernement négociera des doses supplémentaires à court terme. L’Afrique du Sud a commencé aussi la vaccination avec le laboratoire Johnson & Johnson. Le président des Seychelles et plusieurs dizaines de personnalités se sont fait vacciner dimanche 24 janvier contre le COVID-19 » renseigne une publication de lanouvelletribune.info. Quant au Bénin, il faudra peut-être encore attendre quelques semaines voire quelques mois pour s’assurer des dispositions prises ou de l’option des autorités sanitaires béninoises. Et pour beaucoup, le Bénin jouerait la carte de la prudence.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite