Club de l’Economiste: Albin Fèliho se prononce sur les réformes économiques

475

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Président de la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb), Albin Fèliho, invité du “Club de l’Economiste“ de ce jeudi, 11 février 2021, s’est prononcé sur les réformes économiques ainsi que leur impact sur les entreprises. L’impact de la Covid-19 sur les activités du Coneb et autres sujets étaient au menu des échanges.

 

- Advertisement -

Après avoir rappelé l’historique de la création de la Coneb, les réalités et les contraintes auxquelles fait face un chef d’entreprise, Albin Fèliho a évoqué le fonctionnement de la confédération qu’il dirige. A l’en croire, les représentants des organisations professionnelles font remonter les difficultés des différents secteurs d’activités au niveau des commissions techniques qui, après analyse, saisissent le bureau directeur de la Coneb. S’appuyant sur des spécialistes expérimentés en matière de plaidoyer, la Coneb mène des démarches auprès des autorités et structures compétentes. Entre autres activités phares menées en 2020, le président Albin Fèliho a évoqué les “Jeudi du patronat“ qui constituent un creuset d’échanges des chefs d’entreprises avec les décideurs ; des missions économiques ou relationship qui offrent des débouchés commerciaux dans plusieurs pays. Cependant, les activités ont connu un ralentissement avec la survenue de la pandémie de la Covid-19. «  Nous avons été porteur du mémorandum qui a permis au gouvernement de finalement apporter son concours à ces entreprises touchées par la pandémie du coronavirus. Ça, c’est un gros travail », déclare Albin Fèliho. L’invité du Club de l’Economiste s’est également prononcé sur les réformes économiques entreprises par le gouvernement béninois. De l’élaboration des lois impactant fortement l’économie aux performances réalisées, Albin Fèliho atteste que des avancées sont notées notamment en ce qui concerne la promotion des entreprises et l’amélioration du climat des affaires au Bénin. Il a évoqué l’accès des entreprises à la Soneb, les facilités de création d’entreprise, les transferts de propriété, la digitalisation de l’administration, la suppression et l’exonération de taxes dont bénéficient les entreprises naissantes. Cependant, la Coneb plaide pour plus de mesures en faveur des entreprises.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite