Micro crédit Alafia: Véronique Tognifodé sensibilise les femmes de Parakou sur les innovations

725

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les femmes de la cité des koburus ont eu droit à une séance d’information et de  sensibilisation sur l’opérationnalisation du micro crédit Alafia. Cette séance est une initiative du ministre des affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé. Elle avait à ses côtés le directeur général du Fonds national de la Microfinance, le deuxième adjoint au maire de Parakou et le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé.

 

Les innovations et facilités apportées au micro crédit Alafia font de ce projet, un véritable instrument de lutte contre la pauvreté véritablement différent de son ancêtre le micro crédit aux plus pauvres, a indiqué la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé. S’adressant aux femmes, la ministre a confié que les conditions d’accès au micro crédit Alafia sont plus souples, sans intermédiaires, à un taux très réduit et payable et remboursable par la monnaie électronique grâce à Mtn Mobile Money et Moov Money. L’objectif visé par le chef de l’Etat en mettant en place le micro crédit Alafia est de sortir la femme de la pauvreté à travers des activités génératrices de revenus afin d’assurer son autonomisation, a rappelé Véronique Tognifodé. Ce qui matérialise le souci de l’amélioration des conditions des femmes du Président de la République. La ministre des affaires sociales et de la microfinance a exhorté les femmes bénéficiaires du micro crédit Alafia à jouer leur partition, en remboursant à bonne date afin de permettre à d’autres femmes de bénéficier de ce produit dont l’importance n’est plus à démontrer. Elle n’a pas manqué d’appeler les systèmes financiers décentralisés partenaires (SFDs) à déployer leurs agents mobiles sur le terrain, car le besoin en crédit est là, il suffit de donner l’information aux femmes.

- Advertisement -

Le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé a remercié le gouvernement du Président Patrice Talon pour l’initiative de micro crédit Alafia, témoignage de sa préoccupation de la situation de la femme qu’il place d’ailleurs au cœur du développement. La séance de  sensibilisation et d’information sur l’opérationnalisation du micro crédit Alafia dans la commune de Parakou par la ministre des affaires sociales est d’une importance capitale, car elle permettra aux femmes d’avoir toutes les informations utiles sur le produit, a-t-il relevé. Il a demandé aux femmes présentes à la séance, d’être le relais pour une large diffusion des informations qu’elles ont reçu au cours de la séance.

Abdou Rafiou Bello directeur général du Fonds national de la microfinance (FNM) a déclaré que la commune de Parakou est déjà dans la danse en terme, d’opérationnalisation du micro crédit Alafia. Mais, il est constaté un faible niveau de consommation des crédits. C’est pourquoi, il a indiqué aux femmes de s’adresser à Padme, Sian’son et Pebco Bethesda qui sont les SFD partenaires du FNM pour le compte du département du Borgou. Les crédits sont destinés à des activités génératrices de revenus et non pour les mariages, baptêmes et autres, a-t-il insisté.

 

Albérique HOUNDJO Br/Borgou-Alibori

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite