Kétou: Un dialogue Etat-population s’impose

633

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Hier, un affrontement sanglant a opposé une partie de la population aux agents de la douane. La pomme de discorde, un contrôle douanier à l’issue de laquelle des motos ont été saisies. Il ne fallait pas plus pour qu’une horde de jeunes gens attaquent le poste de contrôle pour s’emparer des motos. La riposte des agents de la douane a dégénéré en affrontement. Les douaniers ont été obligés d’appeler la Police républicaine au secours. Selon certaines sources, il y aurait des blessés graves dans le rang des populations.

 

Ce n’est pas la première fois que des événements de ce genre se produisent à Kétou. Dans cette partie du pays où le commerce de l’essence frelatée est la principale activité des jeunes, la rébellion contre l’autorité de l’Etat prend des proportions inquiétantes. Il y a un an déjà, un douanier a été agressé dans les mêmes conditions. Il a failli mourir. Il ne s’en est sorti qu’après des soins intensifs à lui prodigués au Cnhu-Hkm. Hier, n’eût été la vigilance des douaniers, la recette perception allait être brûlée. Selon certaines sources, les dégâts auraient été plus graves si les agents de douane n’avaient pas fait preuve de retenue.  Le maire et les sages doivent parler aux jeunes qui, pour un oui ou un non, sont prêts à en découdre avec les agents des douanes qui pourtant, sont en mission républicaine. N’est-il pas maintenant temps que l’Etat cherche à comprendre ce qui dérange les jeunes de Kétou dans la mission assignée aux agents de la douane ?

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite