Naissance du Mouvement FNCR à Parakou: La Rupture reçoit du renfort pour la poursuite du Pag

843

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Rupture reçoit du soutien pour la poursuite de la réalisation des projets et programmes novateurs contenus dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) du Président Patrice Talon. C’est pour matérialiser ce soutien que les fils et filles, cadres de la partie septentrionale du Bénin, se sont donnés rendez-vous à la salle des fêtes de la mairie de Parakou, ce samedi 30 Janvier 2021 pour porter sur les fonts baptismaux le mouvement dénommé : « Les Forces Nouvelles pour la Continuité de la Rupture ». Une motion de soutien au Chef de l’Etat a été lue.

 

Placé sous le leadership de Charles Toko, ancien maire de Parakou, ce mouvement vise à accompagner le Président Patrice Talon pour briguer un second mandat afin de parachever l’œuvre de développement qu’il a entamé depuis 2016.

L’assemblée générale constitutive au cours de laquelle, il a été procédé au toilettage et l’adoption des textes fondamentaux du mouvement, a connu une forte mobilisation des cadres du Nord Bénin qui ont tenu à manifester le soutien au Chef de l’Etat. A l’issue des travaux, un bureau exécutif composé de 29 membres a été mis sur pied avec à sa tête Karimou Souradjou comme président du bureau exécutif.

Amouda Issifou Daouda, le président du comité d’organisation de cette force a indiqué, que très tôt le Président de la République à imprimer une gouvernance inhabituelle au sommet de l’Etat, avec des normes de fonctionnement basées sur la compétence. Loin de l’émotion et de l’improvisation, il a fallu du temps et de l’objectivité pour que le peuple comprenne les implications du mot rupture. « L’amère austérité prescrite par Patrice Talon s’avère être à la hauteur de la qualité des fruits qui sont attendus par toute la nation… que de courage et d’abnégation parfois au détriment des émotions humaines et de la popularité politique, que de compétences mobilisées, que de frustrés et de mécontents créés …, l’élection présidentielle de 2021 constitue une étape cruciale dans la pérennisation des actes, des réformes de développement engagés et surtout le renouvellement de la classe politique. Ayant pris la mesure de l’enjeu, les fils et filles des quatre départements du Nord ont décidé ce samedi 30 janvier 2021 de se doter d’un cadre politique à même d’incarner les aspirations profondes des populations de la région septentrionale de notre pays », a-t-il poursuivi pour justifier la création de leur creuset.

Pour Karimou Souradjou président du bureau exécutif, l’objectif principal de ce mouvement est de travailler pour la réélection de Patrice Talon. « Si on doit citer ce que Talon a fait en 5 ans on ne pourra pas finir; au niveau des infrastructures ; de l’énergie électrique, de l’eau et même les grèves qui entravaient le bon fonctionnement de notre administration ont pris fin et ceci a été un atout pour notre pays d’où nous devons soutenir ses réformes. Si nous nous disons qu’en avril 2021 on doit travailler ensemble pour que le chef de l’Etat soit réélu avec un score très honorable, il faut qu’on puisse travailler de façon participative dans nos communes pour que la population puisse adhérer à ce qui se fait depuis 2016 », a indiqué l’ancien maire de Parakou.  Ce mouvement aspire contribuer de manière significative à l’animation de la vie politique nationale, à l’enracinement de la démocratie, de la bonne gouvernance et de la renaissance du Bénin. Pour atteindre ces objectifs, il travaillera aux côtés des autres mouvements, organisations et personnalités politiques de la majorité présidentielle, a conclu Karimou Souradjou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite