Présidentielle 2021 à la Fcbe: Djimba et Hounkpè annoncés comme duo

437

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Yarou conteste)

Le parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a désigné hier, mercredi 27 janvier 2021, Alassane Soumanou Djimba et Paul Hounkpè comme respectivement Président et Vice-président en lice, pour la présidentielle d’avril prochain. Un choix qui sonne mal dans les oreilles de Théophile Yarou, qui nourrit aussi des ambitions pour l’un de ces deux postes, au sein du parti. 

 

Prévue pour se tenir le 11 avril prochain en ce qui concerne le premier tour, les choses se précisent dans l’état-major des partis politiques désireux de prendre part à l’élection présidentielle. Alors que ceux de la mouvance présidentielle ont tous oint le Chef de l’Etat comme leur candidat au poste de Président, ce dernier a quant à lui jeté son dévolu sur l’actuelle Première vice-présidente de l’Assemblée nationale, comme sa colistière. Ainsi, Patrice Talon et Mariam Chabi Talata formeront le duo devant défendre les couleurs de la majorité présidentielle, pour cette joute électorale. Du côté de certaines formations politiques se réclamant de l’opposition, les choses ont commencé par aussi bouger. Autrement, le parti Fcbe qui a manifesté depuis quelques jours son désir de challenger pour le compte de cette élection, a désormais son duo à lui. Il s’agit en effet de deux anciens Ministres de l’ex Président Boni Yayi à savoir : Alassane Soumanou Djimba et Paul Hounkpè. L’annonce de leur désignation comme porte-étendards de cette formation politique actuellement dirigée par Paul Hounkpè, candidat donc au poste de Vice-président,  a été faite à l’issue d’un conclave politique du parti. Ce duo devrait normalement être validé à la réunion du BEN prévue pour ce jour, jeudi 27 janvier 2021.

 

- Advertisement -

Yarou, pas d’accord…

En attendant que ces choix ne soient validés ce jour, jeudi 28 janvier 2021 par le Bureau exécutif national du parti, une voix et pas des moindres, s’élève déjà pour contester l’option. Il s’agit de celle du numéro 2 du parti qui dit ne pas se reconnaitre, à travers ces deux candidats choisis. « Je ne suis pas associé à cette magouille. Et je n’accepterai jamais cela », s’est exclamé entre autres, Théophile Yarou. L’ancien Ministre d’Etat chargé de la défense nationale qui nourrissait aussi des ambitions à l’un de ces deux postes et qui n’était plus en odeur de sainteté avec d’autres responsables du parti, affirme que le seul projet de ses désormais vis-à-vis  est d’aider le pouvoir de la Rupture, à remplier. Une chose qu’il dit avoir refusé et qui a donc déclenché selon lui la guéguerre actuelle, constatée au sein du parti. « Voilà la raison de cette crise. Ce qui a fait qu’on m’insulte partout. Mais je tiens bon. Ne vous inquiétez pas. Ils n’iront nulle part. Ils ne me connaissent pas. Restez toujours positifs, je ne vais jamais trahir le peuple béninois », renchérit Théophile Yarou.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite