Séminaire des chefs de corps de l’armée de terre: Alain Fortunet Nouatin appelle à l’esprit patriotique face à la présidentielle

727

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale,  a procédé mardi 26 janvier 2021, à la cérémonie d’ouverture des travaux de la 5e édition du Séminaire des chefs de corps de l’armée de terre. Les travaux se sont déroulés à la  Salle de conférence du Génie Militaire sise à l’Etat-Major de l’armée de terre au Camp Guézo, Cotonou.

 

Faire de l’armée de terre, une armée opérationnelle aux ressources humaines et matérielles adéquates et adaptées. C’est le but visé par le Séminaire des chefs de corps de l’armée de terre devenu une tradition. A l’instar de celles précédentes, cette 5e édition du séminaire, devrait  permettre aux chefs de corps, selon les propos du Lieutenant-Colonel Edgard Constant Ayou, de rendre compte du niveau d’exécution de leurs plans d’action et de recevoir pour cette année, les directives. Un rendez-vous du donner et du recevoir ayant un caractère autant pédagogique qu’opérationnel, qui prendra fin par une formation en communication.

Pour le ministre délégué auprès du président, chargé de la défense nationale, le commandement des troupes est un art, donc délicat. Alain Fortunet Nouatin reste cependant convaincu de l’efficacité des officiers face aux défis : « toutefois je suis convaincu que vous vous en sortez en général très bien et les comptes rendus qui me parviennent en sont un témoignage », a-t-il fait savoir.  Pour le ministre, il est clair que les différentes formations effectuées, les expériences acquises tout au long de leurs parcours respectifs, ainsi que ce genre de séminaire, permettent aux chefs de corps, de rendre aisément simple cette complexité que constitue le commandement. A l’en croire face aux menaces multiples et multiformes que révèle l’évaluation géostratégique de l’environnement dans lequel se situe le Bénin,  la réponse militaire, bien qu’elle ne soit pas la seule solution à apporter aux défis sécuritaires qui se dressent sur le chemin, constitue cependant, le socle sur lequel toutes les autres solutions s’agrègent. Ainsi, conscient du rôle combien important que joue l’armée dans l’édification d’un pays sécurisé et prospère, il a tenu  à saluer leur dévouement et leur engagement continu au service de la nation.  Rappelant les enjeux  spécifiques que revêt l’année 2021, allusion faite à la prochaine présidentielle, le ministre en appelle au  sens d’anticipation, à  l’esprit patriotique et à  l’attachement au devoir bien fait de l’armée, en vue de rehausser son image dans le cœur des Béninois. Il a fini ses propos en les  exhortant à davantage de professionnalisme et à un modèle d’intégrité, en tout temps et en toute occasion.

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite