Rencontre du maire avec les animateurs du marché d’Avogbana: Houénoussou renaît bientôt de ses cendres

340

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le maire de la ville carrefour, Bohicon, Rufino d’Almeida, a rencontré,  le jeudi 21 janvier dernier,  les acteurs de la gare routière et du marché Houénoussou d’Avogbana. A l’issue des échanges qui ont eu lieu sur les différents sites, l’autorité communale leur a promis de ramener la gare de Zakpo dans le giron de l’arrondissement et de réhabiliter le marché abandonné dans la broussaille. 

 

- Advertisement -

« D’ici à six mois, la gare routière de Zakpo va regagner son site initial. Quant au marché Houénoussou, donnez-moi un an, il sera rénové avec de infrastructures marchandes de type moderne », a annoncé le maire.  Ainsi, l’autorité communale aura tenu parole par rapport à sa promesse faite à la population lors de sa campagne électorale. Située à proximité du marché Houénoussou, la gare routière d’Avogbana n’a pu décoller faute de commodités. Au nom des acteurs de cette gare annexe, Christian Agassounon, président du comité d’organisation, exige le transfert de la gare de Zakpo sur son site officiel qu’est Avogbana, la clôture du domaine pour la sécurisation des passagers, la construction des infrastructures, l’eau et l’électricité. Les femmes et les sages ont également insisté sur le retour de la gare à Avogbana qui leur a été indument arraché pour Zakpo. Quant aux femmes du marché Houénoussou, tout est à reprendre au regard de l’état dans lequel il végète. Mis en service depuis plus de sept ans, ce lieu de transaction commercial ne s’anime pas comme on l’aurait espéré. Les hangars sont abandonnés. Le maire attristé par ce décor, s’est engagé à réfectionner le marché lorsque la gare sera fonctionnelle. «Mais en retour vous devez vous acquitter de vos impôts» a laissé entendre Rufino d’Almeida. Le même engagement a été pris du côté des chauffeurs. «La gare de Zakpo va revenir à Avogbana. Il n’y  plus de doute à se faire à ce niveau. Par rapport autres doléances, vous les aurez progressivement en fonction des ressources disponibles » a rassuré le maire.

 

Fernand Kinmahou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite