Présidentielle 2021 au Bénin: L’appel de Social Watch Bénin au respect des principes démocratiques

893

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Social Watch Bénin a effectué une sortie médiatique hier jeudi 21 janvier 2021. Au cœur des préoccupations, l’actualité électorale du Bénin.  A travers une déclaration, l’organisation  appelle toute la classe politique au respect des principes démocratiques et à la sauvegarde des acquis démocratiques.

 

Social Watch Bénin, dans la perspective de la consultation électorale de 2021 qui se révèle assez déterminante pour l’enracinement de la démocratie béninoise, entend jouer pleinement sa partition, en tirant encore une fois, la sonnette d’alarme. Selon leur déclaration,  depuis la mise en œuvre des lois portant charte des partis politiques et code électoral, des germes de l’exclusion sont disséminés dans le déroulement des processus électoraux au Bénin. Et la présidentielle de 2021 n’y échappe pas. Ce processus électoral a amorcé en effet, sa phase décisive avec la convocation, le 25 novembre 2020, du corps électoral pour le dimanche 11 avril 2021, par le gouvernement du Bénin et surtout, avec la publication officielle par la Commission électorale nationale autonome (Céna), le lundi 11 janvier dernier, du calendrier électoral selon lequel les députés et maires devant parrainer les candidats à ladite élection sont invités à retirer des formulaires de parrainage, pour la période allant du 12 au 31 janvier 2021. Ceci répond

aux dispositions de l’article 132 alinéa 9 du Code électoral du 15 novembre 2019, qui stipule : « nul ne peut être candidat aux fonctions de président de la République ou de vice-président de la République s’il n’est dûment parrainé par un nombre de députés et/ou de maires correspondant à au moins 10% de l’ensemble des députés et des maires ». Les candidats à l’élection présidentielle d’avril 2021 devront donc se faire parrainer par au moins, 16 députés ou maires ».

Cependant font-ils remarquer, en raison du défaut du mécanisme juridique d’application de cette disposition légale et du nouveau contexte politique où l’opposition est absente au parlement et presque absente à la tête de la plupart des mairies, « cette réforme électorale souffre de consensus national, soulève de vives polémiques et plonge le Bénin dans une crise préélectorale qui, malheureusement, risque de perturber la paix, un joyau que le Bénin vend au plan international ».

- Advertisement -

Appel

Social Watch Bénin, invite donc le Chef de l’Etat, débiteur de la paix nationale, l’Assemblée nationale voire, toute la classe politique, à lever tous les obstacles législatifs en vue de faire participer tous les citoyens qui le désirent, à la compétition électorale de 2021 pour le respect des principes démocratiques et la sauvegarde des acquis démocratiques. A en croire la déclaration, la situation se fait de plus en plus préoccupante, car au fur et à mesure qu’approche  l’élection présidentielle, des voix s’élèvent de plus en plus, pour dénoncer la barrière du parrainage. Social Watch s’offusque par la même occasion, de la déclaration d’incompétence par la cour constitutionnelle du Bénin, suite aux recours formulés, pour que ces questions soient réglées au mieux, dans l’intérêt supérieur de la nation béninoise.

Au regard de l’enjeu, Social Watch Bénin invite expressément les pouvoirs publics béninois et toute la classe politique à prendre la mesure de la situation et y apporter des solutions politiques d’apaisement nécessaires et susceptibles de remettre tous les acteurs politiques voire, toute la population béninoise en confiance.

S’appuyant sur la signature par le Bénin  des instruments régionaux ou internationaux visant à promouvoir les principes démocratiques, ils en appellent au sens élevé de responsabilité du Président Patrice Talon afin qu’il mette tout en œuvre pour faire de la prochaine présidentielle, “une fête de la démocratie”, comme promis, en vue d’éviter, pour le Bénin, la faible participation des populations au scrutin et  les violences électorales avec leurs impacts sur la paix.

 

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite