Nomination dans les universités: Roch Gnahoui: une réaction qui laisse perplexe

946

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Intervenant dans l’émission Gros Plan de ce dimanche 17 janvier 2021, Prof Roch Gnahoui David, Doyen de la faculté de droit et de science politique (Fadesp) a donné son avis sur l’option de suspendre les élections des doyens et directeurs d’écoles dans les universités publiques. A titre illustratif, les responsables actuels des Facultés, écoles et instituts ont été nommés par décret pris le 30 janvier 2019. Si la décision du gouvernement continue de faire jaser, le prof Roch Gnahoui David estime qu’ “On ne peut pas avoir d’indépendance à l’université”. A l’en croire, la nomination des doyens et autres responsables ne peut être perçue comme un recul démocratique. “Quand vous avez des élections, vous avez toujours un clivage au niveau de la Faculté ou au niveau de l’université. Les élections, on ne peut pas les généraliser partout”, a-t-il déclaré. Une position qui pourrait susciter de nouvelles réactions et fait jaser à nouveau. Si l’universitaire démontre sa proximité, à travers ses déclarations, avec le régime de la Rupture, il semble pourtant se détacher de la lutte qui se mène sur les campus universitaires. La suspension des élections des recteurs et des vice-recteurs, des membres des conseils d’administration ainsi que des doyens et directeurs des unités de formation et de recherche serait faite en attendant des réformes.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite