Malade ainsi que sa famille : Loth Houenou demande une libération conditionnelle pour se soigner

3 072

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Incarcéré depuis le 30 juin à la prison civile de Cotonou pour “harcèlement au Chef de l’Etat par le biais de moyens de communication électronique”, l’activiste Loth Houenou avait été condamné le 6 octobre à 24 mois de prison ferme et une amende de 200.000 Fcfa. Seulement, depuis son incarcération, sa santé ne serait pas au beau fixe. C’est en effet ce que l’on retient des confidences d’un de ses proches, à Matin Libre. Selon la source, l’intéressé souffre de plusieurs maux dont ceux relatifs à la vue ou encore à l’urine. Sans soins ni palliatifs, sa santé aurait beaucoup dégradé et se dégraderait davantage. Pis, celle de sa famille à en croire la même source n’est pas reluisante non plus. En clair, la famille Houenou d’après ces confidences est chamboulée et réduite à la maladie. Ne sachant plus à quel saint se vouer, Loth Houenou a décidé d’écrire à en croire la même source, au Procureur de la République le 6 janvier 2021. Ceci, afin d’exposer sa situation et toutefois plaider pour une liberté conditionnelle, apprend-on. Ainsi, une réponse favorable devra lui permettre de se soigner dans un hôpital et de ce fait permettre à son lanterneau, d’avoir aussi un peu de répit sanitaire. Disponible disent-ils, ses proches rassurent sur sa bonne foi et sa collaboration d’avec le Procureur, lorsqu’il aura une réponse à sa demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite