Université d’Abomey-Calavi: Ça grogne à l’Enéam, la Directrice aux bancs des accusés

4 336

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les travailleurs de l’Ecole nationale d’économie appliquée et de management (Eneam) expriment leur ras-le-bol au sujet de ce qu’ils appellent « la dégradation continue de la situation de l’Enéam ». Sur le banc des accusés, la Directrice de cette Ecole de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Dans une lettre ouverte parvenue à notre Rédaction, qui renseigne que ampliation a été faite au Président de la République, à la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique puis au Recteur de l’Uac, les signataires dénoncent « un management solitaire, empreint de mépris, patrimonial et non productif l’Enéam ». Contactée par la Rédaction de Matin Libre pour le principe de l’équilibre/contraditoire, le Professeur Rosaline D. Worou épouse Houndékon s’est abstenue. Elle dit appartenir à une administration et dépendre d’une hiérarchie. Donc, elle ne pourra se prononcer comme ça. Lire, en intégralité, ce que les travailleurs de l’Enéam reprochent à la Directrice.

 

- Advertisement -

Téléchargez la lettre_finalisée-1 (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite