Rencontre du DG/Fac avec les entrepreneurs Culturels: Gilbert Déou Malè dans une démarche d’approche participative (Déterminé pour la concrétisation des idéaux du chef de l’Etat)

318

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’heure était à une séance de travail dans les locaux de la direction du fonds des arts et de la culture lundi 11 janvier 2021. Le Directeur Général du Fonds des arts et de la culture, Gilbert Déou Malè a voulu, après le tour des artistes, rencontrer les entrepreneurs et promoteurs culturels pour le même exercice démarré depuis 2020. Porter à l’attention de ces potentiels acteurs et animateurs du système culturel béninois la vision du Chef de l’Etat de vouloir faire du sous-secteur de la culture un pôle actif de la profusion économique au Bénin. « Vous n’êtes pas sans savoir que désormais nous travaillons rigoureusement dans un élan  d’autonomisation des acteurs du monde culturel béninois. Nous voulons, selon la vision du président Patrice Talon,  professionnaliser le secteur, dans la perspective de contribuer efficacement au PIB (produit intérieur brut) » souligne Gilbert Déou Malè en s’adressant à la délégation constituée des grosses figures de la promotion culturelle au Bénin. Parmi elles : Hounnon Béhumbéza, Obed Couton, Dah Kanlimandjigbéto Baba Tao, Le Président la Vie c’est les Moyens, le Président Tousse de l’Or, Justin la Poste, Kéta le Pognon, Dieudonné Gbédjékan, Ali Wassi Sissi. Pour le Directeur Déou Malè, il est fondamentalement question de s’organiser rigoureusement avec tous les acteurs du système afin de permettre au Chef de l’Etat de concrétiser son rêve qui est de faire de la culture béninoise, la culture la plus convoitée de la sous-région. « C’est pour cette raison que nous avons estimé qu’ensemble avec vous promoteurs et producteurs, il faut trouver une formule nécessaire afin que chaque partie puisse tirer son épingle du jeu. Le gouvernement veut promouvoir la culture, mais il vous appartiendra à vous promoteurs de dire ce que vous attendez. Parce que le challenge désormais, c’est pouvoir utiliser notre identité culturelle pour aller conquérir l’extérieur » fait savoir le DG/Fac en indiquant clairement à ses interlocuteurs de la circonstance la démarche qui est la sienne, l’approche participative qui demande l’implication indispensable de tout le monde. Laquelle démarche est très appréciée par les participants qui n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction. « Mes impressions par rapport à cette rencontre sont plus que bonnes. Nous n’attendions pas plus que ça. C’est une démarche à saluer. Parce que depuis un certain temps, nous autres promoteurs, nous avons commencé par penser que quand on parle désormais du Fonds des arts et de la culture ce n’est que l’affaire des artistes. Mais il a fallu maintenant que le DG/Fac lui-même nous montre à travers cette séance que nous sommes bien concernés. Moi j’en suis très content. Cette occasion m’a même permis de connaître d’autres promoteurs que je ne connaissais pas. Et la discussion était très facile » mentionne le promoteur du festival Bénin Golden Awards, Ali Wassi Sissi. Lors de la séance, les participants ont émis le vœu que la séance soit élargie aux autres entrepreneurs qui n’étaient pas présents afin que l’union fasse réellement la force autour des idéaux du Chef de l’Etat pour la culture béninoise.

 

- Advertisement -

Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite