Brouille dans l’artisanat au Bénin: L’Ucimb et la Cnab apportent des clarifications

258

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis quelques temps, des personnes tapies dans l’ombre ont fait l’option de divertir et de traîner le secteur de l’artisanat dans la boue par des désinformations. Face à ces agitations, l’Union des Chambres Interdépartementales des Métiers du Bénin (Ucimb) et la Confédération nationale des artisans du Bénin (Cnab) ont décidé de clarifier la situation à travers un communiqué.

 

- Advertisement -

Cette tension dans le secteur de l’artisanat est la conséquence des dernières élections à la Cnab où Johannot Amouzoun a été élu à la tête de la présidence. Un bureau d’ailleurs reconnu par le gouvernement béninois mais que certains artisans contestent. «En vérité, chers artisan(e)s, ce groupuscule est fou furieux pour avoir perdu les dernières élections de la CNAB et du CES. Ils sont tout simplement de mauvais perdants adèptes du principe du moi ou rien. C’est pour cette raison qu’ils s’opposent à tout et à rien sans esprit de discernement. C’est à juste titre qu’ils font référence dans leur communiqué à un pays où les perdants font feu de tout bois pour déstabiliser les Institutions en place depuis des lustres», peut-on lire dans le communiqué, conjointement signé par le président de l’Ucimb, Soufiyanou Imorou et le président de la Cnab Johannot Amouzoun. Pour eux, ce groupuscule d’artisans a un seul cahier de charge. «Ce groupuscule d’artisans a un seul cahier de charge : organiser le délestage total du secteur de l’artisanat aussi bien par les PTF que par le gouvernement. Mais fort heureusement, son Excellence, le président Patrice Guillaume Athanase Talon ne se laisse pas distraire par l’agissement de ces farouches opposants aux réformes bénéfiques au secteur de l’artisanat», indique le communiqué. Par ailleurs, les deux associations invitent leurs membres à ne pas céder à ces agissements contre-productifs pour le développement de leur secteur d’activités, mais plutôt au calme, à la sérénité et à un esprit de discernement distinguant le vrai de l’ivraie. Elles les exhortent à se mobiliser aux côtés du gouvernement du président Talon pour révéler le secteur de l’artisanat Béninois au monde entier. Notons que face à cette situation qui ternit l’image du secteur de l’artisanat, le ministre de l’artisanat recevra les différentes parties pour une séance d’information jeudi 14 janvier 2021.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite