Vaccin anti-Covid-19 pour tous en 2021: De nouveaux accords annoncés

1 700

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Selon une publication de l’Organisation mondiale de la santé, le Covax a annoncé de nouveaux accords pour accéder à des vaccins ‎candidats prometteurs contre la Covid-19 et prévoit un déploiement à ‎l’échelle mondiale dès le 1er trimestre 2021.

 

L’accès équitable au vaccin contre la Covid-19 pourrait bien être une effectivité dès le premier trimestre de 2021. En effet, l’Oms informe que le Covax  « a conclu des accords pour accéder à près de deux milliards de doses de plusieurs vaccins candidats prometteurs, et a jeté les bases nécessaires pour garantir l’obtention de doses supplémentaires grâce aux contributions des donateurs ». <<Grâce à ces accords, les 190 pays qui participent au Covax et qui remplissent les conditions requises pourront, au cours du premier semestre de 2021, obtenir des doses de vaccin pour protéger les groupes vulnérables au sein de leur population. Au moins 1,3 milliard de doses financées par des donateurs seront fournies à 92 pays remplissant les conditions requises pour participer à l’AMC Covax de Gavi, l’objectif étant d’atteindre une couverture de 20 % de la population d’ici la fin de l’année. Outre ces accords, les fonds recueillis en 2020 et les premières annonces de contributions relatives aux objectifs de 2021 constituent la plus grande occasion jamais offerte à ce jour de mettre fin à la phase aiguë de la pandémie à l’échelle mondiale d’ici la fin de 2021>>, renseigne l’Oms. Initiative mondiale visant à assurer l’accès rapide et équitable de tous les pays aux vaccins contre la Covid-19, quel que soit leur niveau de revenu, Covax transmet ainsi un message rassurant en estimant avoir obtenu l’accès à une partie de la première vague de production. Il s’ensuivra un échelonnement des quantités à mesure que de nouvelles doses seront disponibles. « Sachant que les deux milliards de doses de vaccins candidats visés par ces accords sont encore en cours de mise au point, le Covax continuera d’élargir son éventail, ce qui est essentiel pour qu’il puisse atteindre l’objectif qu’il s’est fixé de garantir l’accès à deux milliards de doses de vaccins sûrs, efficaces et approuvés, qui soient adaptées à la situation de tous les pays participants et disponibles d’ici fin 2021…Les nouveaux accords annoncés comprennent la signature d’un accord d’achat anticipé avec AstraZeneca portant sur 170 millions de doses du candidat AstraZeneca/Oxford et d’un mémorandum d’accord avec Johnson & Johnson portant sur 500 millions de doses du candidat Janssen, qui fait actuellement l’objet d’un essai à dose unique. Ces accords viennent s’ajouter aux accords que le Covax a déjà conclus avec le Serum Institute of India (SII) portant sur 200 millions de doses – et qui prévoit la possibilité d’aller jusqu’à 900 millions de doses supplémentaires – des candidats AstraZeneca/Oxford ou Novavax, ainsi qu’à une déclaration d’intention portant sur 200 millions de doses du vaccin candidat Sanofi/GSK. Le Covax dispose également – par le biais d’accords de partenariat recherche-développement (R-D) – d’un droit de préemption qui pourrait porter sur l’accès, en 2021, à plus d’un milliard de doses (selon les estimations actuelles portant sur les procédés de fabrication en cours) qui seront produites, sous réserve de réussite technique et d’approbation réglementaire, par des candidats dans le cadre des projets R-D du Covax », peut-on lire également.

Premières livraisons au 1er trimestre 2021

« Les annonces faites aujourd’hui sur les accords conclus et le partage des doses signifient que le COVAX peut prévoir les premières distributions de vaccins au premier trimestre 2021, sachant qu’une première tranche de doses – suffisante pour protéger les personnels de santé et d’aide à la personne – sera distribuée au premier semestre 2021 à tous les pays participants ayant demandé à recevoir des doses durant cette période. S’ensuivrait une nouvelle livraison de doses à tous les participants au second semestre – en ciblant une quantité de doses équivalant à 20 % de la population du pays participant (ou une quantité inférieure si le pays en fait la demande) d’ici la fin de l’année. Des doses supplémentaires permettant d’atteindre des taux de couverture plus élevés seront disponibles en 2022. La livraison est subordonnée à différents facteurs – approbations réglementaires et état de préparation du pays, notamment » informe l’Oms. Sur les 92 pays remplissant les conditions requises pour être soutenues par l’AMC COVAX, 86 ont maintenant soumis des demandes détaillées de vaccins, ce qui brosse le tableau le plus net à ce jour de la demande mondiale effective de vaccins contre la Covid-19.

Des engagements pris

Ces dernières semaines, de nouveaux engagements ont été pris envers Gavi pour le financement de l’AMC COVAX, portant le montant total des fonds levés à 2,4 milliards de dollars. « La Norvège a signé une nouvelle promesse de don d’un milliard de couronnes norvégiennes à l’intention de la Facilité internationale de financement pour la vaccination…Le Canada s’est engagé à verser 75 millions de dollars canadiens pour appuyer la distribution de vaccins contre la Covid-19 dans les pays à faible revenu…Le Koweït a confirmé qu’il s’engageait à contribuer à hauteur de 10 millions de dollars…Le Danemark a annoncé, sous réserve d’approbation par le Parlement, qu’il s’engageait à contribuer à hauteur de 50 millions de couronnes danoises…La Nouvelle-Zélande s’est engagée à verser 10 millions de dollars néo-zélandais…Les Pays-Bas ont signé une promesse de dons de 5 millions d’euros…Singapour s’est engagée à verser 10 millions de dollars…King Salman Humanitarian Aid and Relief Center (KSrelief) / Gamers Without Borders ont confirmé qu’ils contribueraient à hauteur de 1,3 million de dollars…L’Estonie a signé une promesse de dons s’élevant à 70 000 euros…En outre, Team Europe a confirmé qu’elle verserait un montant de 500 millions d’euros; prêt de 400 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement assortie d’une subvention de 100 millions d’euros » annonce l’Oms. Ces vaccins seront distribués équitablement à tous les pays participants, au prorata de leur population, en donnant d’abord la priorité au personnel soignant puis aux groupes vulnérables, notamment aux personnes âgées et aux personnes présentant des affections préexistantes. D’autres doses seront ensuite mises à disposition en fonction des besoins des pays, des vulnérabilités et de la menace que représente la Covid-19. Le Mécanisme Covax constituera également un stock de doses à utiliser en cas d’urgence et à des fins humanitaires.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite