Attendu au Parlement sur l’état de la Nation: Talon officialisera-t-il sa candidature ?

1 085

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(La tournée tue le message de demain)

«Le président de la République adresse une fois par an un message à l’Assemblée nationale sur l’état de la Nation. Il peut aussi à tout moment adresser des messages à l’Assemblée nationale. Ces messages ne donnent lieu à aucun débat ; ils peuvent toutefois inspirer les travaux de l’Assemblée ». Ainsi, conformément à cette exigence (article 72) de la Constitution en République du Bénin, Patrice Talon sacrifiera, une cinquième et dernière fois, à cette tradition annuelle. Du moins, pour ce quinquennat du mandat présidentiel. Sauf cas de force majeure, c’est demain mardi 29 décembre 2020 qu’il se rendra au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, devant les députés, pour l’exercice. En dehors du fait que ce discours bilan reste le dernier avant la fin de son mandat, dans cinq mois, il faut souligner qu’il va être fait dans un contexte particulier. En effet, l’avant-goût et le goût sont connus déjà du commun des Béninois. Et pour cause. Au cours de sa tournée nationale dénommée de reddition de compte, effectuée entre novembre et décembre dans une soixantaine de communes du pays, et qui va s’enchaîner dans les 17 autres restantes, le chef de l’Etat a déjà levé un coin de voile sur beaucoup de réalisations faites par son gouvernement. Des critiques sur la gouvernance de son prédécesseur étaient également au rendez-vous, sans oublier que des promesses et engagements ont été renouvelés partout où il est passé. Que dira donc de nouveau le chantre de la Rupture ou du Nouveau départ ? Visiblement, la tournée aura tué le message que Patrice Talon a à livrer demain à ses compatriotes.

Sa candidature : la surprise ?

L’élection présidentielle fixée au 11 avril 2021, avec les remous autour, constituera sans doute un pan de son discours. Mais est-ce que Patrice Talon créera la surprise en officialisant, depuis la Capitale, sa candidature pour le quinquennat 2021-2026 ? Une telle annonce serait l’élément nouveau ou le scoop de ce déplacement au Parlement. Le fera-t-il devant l’Assemblée nationale ou dans un message spécial de vœux à la Nation, le 31 décembre ? Avec la seconde manche de la tournée annoncée pour mi-janvier, le président de la République pourrait aussi choisir de garder le suspense. Il est plausible qu’il le fasse après la tournée. Le temps peut-être de s’assurer que ce sont les populations des 77 communes qui suscitent sa candidature pour le second mandat.

 

Worou BORO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite