Edition 2020 du Féridama: Les hostilités sont lancées

1 007

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Festival des rituels et danses masquées ‘’Féridama’’ dont le promoteur est le directeur de l’ensemble artistique national, Marcel Zounon, a ouvert ses portes, mercredi 23 décembre 2020 au siège de la compagnie de Danse ‘’Towara’’. A la faveur d’une conférence de presse, le contenu du programme de cette 11ème édition du ‘’Féridama’’ est présenté aux hommes des médias. Il s’agit d’une manifestation qui regroupe dans un même plateau les danses masquées venues de diverses contrées. Le festival avait l’habitude de réunir chaque année les masque tels que, le Zawli de la Côte d’Ivoire, le Zangbéto, le Egoun et les échasses du Bénin, les masques de feuilles du Burkina Faso,  Le masque Touloulou de la Guyane, etc. Mais pour le compte de cette année dont les manifestations officielles s’ouvrent ce jour, jeudi 24 décembre 2020, plein d’innovations sont annoncées pour impacter cette nouvelle édition.  Entre autres, le ‘’Feridama’’ des enfants qui mettra en scène les enfants sous le masque ‘’Kaléta’’ vu la période et le contexte des fêtes de fin d’année, notamment la Noël, dans laquelle l’événement  veut se tenir. Il faut rappeler que cette édition est prévue pour se dérouler dans le respect strict des gestes barrières.  A cet effet, les activités sont déplacées du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou où elles se tenaient habituellement pour le siège de ‘’Towara’’. Pendant trois jours l’événement va cristalliser les attentions sur trois grands masquse du Bénin à savoir : les échasses (Kpodjiguèguè), le Zangbéto ( masque des gardiens de nuit) et le Kaléta( masque des enfants) pour marquer d’une pierre blanche cette période des fêtes.

 

Teddy G.   

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite