Lancement du livre ‘’Communes frontalières du Bénin : La vie à rude épreuve’’: Coup d’essai, coup de maître pour Banouto

526

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le siège de la Fondation Friedrich Ebert à Cotonou a servi de cadre hier, mardi 22 décembre 2020, au lancement officiel du livre ‘’Communes frontalières du Bénin : La vie à rude épreuve’’. Regroupant une série de reportages et d’enquêtes journalistiques, cet ouvrage dont la paternité revient au site Banouto traite des défis socio-économiques, sécuritaires et même sanitaires en ces temps de covid-19 dans trois Communes frontalières du Bénin à savoir : Karimama, Kétou et Tanguiéta. 

 

Le site d’actualités, d’investigation, de grands reportages, d’analyse et de publicité Banouto lance son premier ouvrage. Dénommé ‘’Communes frontalières du Bénin : La vie à rude épreuve’’, ce prodige de 176 pages regroupées en trois parties est financé par la Fondation Friedrich Ebert. Au cours de son lancement officiel qui a réuni un parterre de personnalités dont député, cadres de l’administration publique, patrons de presse, journalistes et autorités politiques, le Représentant résident de la Fondation au Bénin Docteur Hans-Joachim Preuss qui est également le préfacier de ce livre a dans son mot de bienvenue évoqué ce pour quoi il était selon lui important, que cette Friedrich Ebert appuie techniquement et financièrement l’ouvrage. « La raison principale était qu’après les élections communales de cette année, il y a eu un bon nombre d’élus et de nouveaux Maires qui sont toujours confrontés à des situations difficiles et qui compliquent parfois leur gouvernance, dans les zones frontalières du Bénin.  C’était donc une raison pour nous de soutenir un projet de recherche qui décrit un peu les difficultés que peuvent rencontrer ces élus dans les zones frontalières du Bénin. Nous avons vu que les articles déjà publiés sur le site internet de Banouto ont trouvé un grand intérêt sur les réseaux sociaux et sur la toile. On s’est dit pourquoi ne pas collecter tous ces articles qui ont une grande utilité, dans une publication plus publique », a-t-il laissé entendre. Dans la présentation du livre, le journaliste Tanguy Agoï a pris le temps de passer au peigne-fin les choses liées à ce bouquin, à sa naissance et également à son contenu. A l’entendre, il dit avoir lu beaucoup de bonnes choses, beaucoup de choses intéressantes et salue l’engagement et la crédibilité de Banouto sur les grands dossiers et sujets de l’actualité. « En somme, ce sont donc des investigations qui nous permettent d’avoir le cliqué photographique assez clair de comment la vie se mène au niveau donc des Communes de Karimama, Kétou et de Tanguiéta. Elles ont le mérite de relever à la fois les atouts mais aussi et surtout les défis qui attendent ces différentes Communes à savoir la sécurité et comment profiter de leur situation, de leur position de porte d’entrée du Bénin », s’est-il résumé. A la suite, autour du thème ‘’Défis socioéconomiques et sécuritaires des Communes frontalières du Bénin’’, un panel animé par Rachida Houssou a connu la participation de trois panelistes à savoir : le Commissaire principal de police Yannick Lègba, chef département de la sécurisation et du suivi des espaces frontaliers à l’Abegief, le Conseiller communal à Kétou Fataï Fadeyi et le Manager général du site Banouto, Léonce Gamaï. Ceci, pour faire une heure durant, un exercice relatif au prolongement des sujets abordés dans ce livre dont l’éternelle question de la transhumance transfrontalière. Au terme du débat, le Manager général de Banouto a remercié les autorités et toutes les personnes présentes à cet évènement. Pour lui, Banouto n’a rien fait d’extraordinaire à part ce qu’il a toujours su faire.  « Si l’accès au financement est réglé ; les journalistes feront des choses extraordinaires dans le pays, sur plusieurs sujets d’investigation. Nous appelons donc les autorités à accompagner les idées et toutes les autres initiatives du genre », a-t-il renchéri. Lesquelles autorités dont le député Aké Natondé en prenant à tour de rôle la parole ont félicité toute l’équipe de Banouto, tout en les encourageant à continuer sur ce chemin.

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite