Réflexion: Pas de hasard dans le sport !!!

576

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il est interdit tout rassemblement d’au plus 50 personnes. Les stades sont fermés. Dans le même temps, des femmes des marchés ont organisé une marche, le Chef de l’Etat a organisé une tournée avec des salles pleines. Même par endroit, selon les images qui ont circulé, des citoyens n’ont même pas porté des cache-nez. Mieux, on rouvre les lieux de cultes. On n’est contre personne. Seulement qu’on constate que les gens ne veulent pas que les activités sportives reprennent. Le constat peut être faux. Malheureusement, lorsqu’on compare les exemples cités plus haut à l’interdiction jusqu’à nouvel ordre des activités sportives, on se rend à l’évidence qu’il y a quelque chose qui ne va pas ! C’est à croire que seuls les matches des équipes nationales intéressent. C’est à croire que la politique prendrait le dessus sur tout ce qu’on fait. Tenez !  

 

Les Ecureuils A ont joué le Lesotho à Porto-Novo. Le Bénin vient d’organiser le tournoi Ufoa-B U20. Pourtant les stades sont fermés, nous a-t-on dit ! Les Buffles ont joué leur match à domicile avant d’aller subir la sévère correctionnelle à Alger (5-1). La couleuvre était difficile à avaler. Mais on l’a prise ainsi. Je rappelle que les juniors ont eu comme bilan, deux défaites une victoire en trois sorties. Conséquence, ils sont éliminés dès les matches de groupes. Cela devrait faire réfléchir chaque acteur. Ministre comme président de fédération. Journalistes comme amoureux des sports béninois. Quand on ne cotise pas, on ne fête pas dit un proverbe Watchi. Qui ne travaille pas n’a droit à rien. En sport, l’improvisation se paie cash. En sport, c’est rare que la chance accompagne les paresseux. Alors, que personne ne soit surpris des mauvais résultats de nos équipes. C’est la conséquence d’un manque de compétition. On ne travaille pas mais on veut gagner. Non, non et non ! Ça fait combien de mois que les stades sont fermés ? Ça fait combien de mois que joueurs et athlètes n’ont plus de compétition ? Ça fait combien de mois qu’on nous rabâche dans les oreilles qu’on va ouvrir les stades bientôt ? Alors pourquoi veut-on rêver grand si on n’est pas prêt à travailler ? Si on n’est pas prêt à mettre les moyens ? Si on n’est pas prêt à ouvrir les stades ? N’en voulez pas aux juniors, n’en voulez pas aux Buffles. Non ! regardez droit dans les yeux des autorités. Ce sont elles qui décident du sort de notre football et du sport en général.

 Il en sera ainsi pour les autres athlètes des autres disciplines sportives. Puisqu’il faut un temps de travail, un temps de récupération et un temps où les automatismes vont prendre pour que le niveau soit au top. Ne soyez pas surpris de voir des Béninois échouer dès que les compétitions internationales vont reprendre. Ne soyez pas surpris de constater que lorsque le championnat sera lancé, qu’il y ait une baisse drastique du niveau du championnat pendant plusieurs journées et surtout la méforme des joueurs. Puisqu’on a refusé de relancer les activités sportives. Les conséquences y seront obligatoirement. Si seulement les autorités pouvaient analyser ce que cette inactivité cause au Bénin, elles auraient déjà pris leurs responsabilités. Mais c’est à croire que les sportifs sont nés de parents pauvres et que seules les activités politiques ont le passeport de tout.

De toute façon, les yeux sont rivés sur ESAE. Pensez-vous qu’ils feront du miracle ? C’est possible ! Mais n’empêche, faisons face à la réalité et que chacun tire ses conclusions !

Pas de hasard dans le sport. Il faut que les gens le sachent.

Richard Mensah Elom Agbenomba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite