Comprendre le code du numérique: L’Abc-Pn outille les étudiants

764

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Votée en 2017 et promulguée par le chef de l’Etat en 2018, la loi  n° 2017-20 portant Code du numérique en République du Bénin instaure un cadre juridique qui régule l’activité sur internet. Mais elle demeure très peu connue des utilisateurs d’internet qui, pourtant, sont les premiers concernés. Le constat fait, l’Association béninoise pour la cybersécurité et la promotion du numérique (Abc-Pn) décide d’y remédier. Avec le soutien financier de l’Agence pour de développement du numérique (Adn), elle a initié le projet ‘’Les Samedis du numérique’’ dont la première édition a eu lieu, samedi 19 décembre 2020 sur le campus d’Abomey-Calavi.

 

Faire comprendre le code du numérique aux étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi, les sensibiliser sur les dispositions qui les protègent, comment gérer sa réputation, comment protéger ses données personnelles, ce qu’ils encourent en violant certaines dispositions du code du numérique. Ainsi se décline l’objectif visé par l’Association béninoise pour la cybersécurité et la promotion du numérique (Abc-Pn) en réunissant une centaine d’étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi.

« Nous avons fait la remarque que le code du numérique promulgué depuis 2018 est méconnu des usagers de l’écosystème pourtant elle s’applique à tous. Nous avons compris qu’il faut en parler autour de nous », a laissé entendre le président de l’Abc-Pn Roméo Kintohoundji. Remerciant l’Adn pour son accompagnement, il a fait la promesse que la caravane, ainsi démarrée à l’Uac, va parcourir tout le Bénin pour permettre aux étudiants, élèves, journalistes, élus locaux et autres de maîtriser tous les contours du code du numérique.

Abondant dans le même sens, Muriel Alapini, dont la communication porte sur le décryptage du code du numérique, a entretenu les étudiants  sur le livre 4 qui parle des données à caractère personnel et le livre 5 qui parle de la cybersécurité et de la cybercriminalité. Selon elle, ce sont ces deux livres qui concernent plus les utilisateurs d’internet du fait qu’ils évoquent les dispositions prévues par la loi pour les données à caractère personnel, l’usurpation d’identité, des infractions liées à la vie de tous les jours.

Quant au consultant en cybersécurité Franck Kouyami, il a outillé les étudiants sur  la notion de l’e-réputation et les impacts de l’e-réputation sur la vie des personnes, la vie numérique. « Nous avons parlé des pratiques qui permettent de bien gérer sa réputation sur les réseaux sociaux. (…) La maîtrise de son e-réputation passe par la maîtrise de ses actions sur internet », a-t-il laissé entendre.

Les étudiants ont eu droit à deux autres communications présentées par des personnes averties des questions du numérique à l’instar du Dr Wenceslas Mahoussi, Dga de l’Ecole nationale des sciences et techniques de l’information et de la communication (Enstic). Par la participation des étudiants au débat et les impressions recensées à la fin, on peut dire que cette édition spéciale ‘’Des Samedis du numérique’’ a été une réussite. Le besoin était réel et l’Abc-Pn a bien fait d’initier cette campagne de sensibilisation sur le code du numérique.

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite