Soutien aux athlètes en préparation des Jo de Tokyo 2020: Le Cnos-Ben fait œuvre utile avec l’appui de l’Acnoa

558

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) a procédé, jeudi 17 décembre 2020, à son siège à Cotonou, à la remise de fonds aux athlètes disposant du potentiel requis pour décrocher leur qualification pour les prochains Jeux olympiques (Jo) de Tokyo 2020. Occasion pour le président du Cnos-Ben Julien Minavoa d’inviter les bénéficiaires à un bon usage pour l’obtention de ranking.

Cette subvention accordée par l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) vise pour objectif de soutenir les athlètes qui se préparent activement pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo 2020. Ainsi, la subvention de 24 000 dollars Us dont a bénéficié le Cnos-Ben sera utilisée pour soutenir plusieurs athlètes béninois qualifiés ou en quête de la qualification aux Jo de Tokyo. Le rameur Privel Hinkati (déjà qualifié pour les Jeux de Tokyo 2020), Noélie Yarigo, Odile Ahouanwanou, Romaric N’Tia (athlétisme), Nafissath Radji, Jefferson Kpanou (natation), Océane Ganiero (Karaté), Baki Tchani (lutte), Celtus Dossou-Yovo (judo), Georges Agonkouin (rollers sport) et Henry Lontchédji (boxe) sont les heureux bénéficiaires de cette aide financière du Cnos-Ben et de l’Acnoa.

Pour le président Julien Minavoa, cette remise est pour aider les athlètes potentiels qui pourraient encore se qualifier pour les Jeux olympiques. «Nous attendons que tous nos athlètes potentiels qualifiés puissent fournir l’effort nécessaire pour que cette qualification arrive», a confié le président du Cnos-Ben Julien Minavoa. A l’en croire, l’ambition du Cnos-Ben est d’être aux Jeux olympiques de Tokyo avec le maximum possible d’athlètes. «Nous voulons y être avec le plus grand nombre d’athlètes possible, jamais égalé depuis 1972 que nous avons commencé par participer aux Jeux olympiques», a-t-il renchéri avant d’inviter les bénéficiaires à un bon usage pour l’obtention de ranking.

Notons qu’au cours de cette cérémonie de remise de chèque, le Cnos-Ben a, d’une part, procédé au remboursement des frais médicaux de Rawdath Demba Diallo (rollers sport) suite à sa grave blessure en 2018 lors d’une séance d’entraînement au Stade Mathieu Kérékou de Cotonou. Un remboursement obtenu grâce à l’aide financière de la Solidarité olympique. Et d’autre part, à la remise de chèque à la badiste (athlète de badminton, ndlr), Pascaline Vitou qui s’était blessée lors des Jeux africains, Rabat 2019 au Maroc. Ce geste, à en croire le président, est le fruit du Projet d’assurance responsabilité civile sportive au profit des sportifs béninois, lancé lundi 12 août 2019 par le Cnos-Ben. En plus de ce chèque, le président Julien Minavoa et son bureau ont pris sur eux, la responsabilité de rembourser toutes les dépenses faites par le kinésithérapeute suite à la rupture totale du ligament croisé antérieure du genou droit associée à une fracture de la corne postérieure du ménisque interne. Une œuvre utile qui motivera davantage les athlètes à se donner à fond quand il s’agira de défendre les couleurs du pays.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite