Procès des attentats de janvier 2015: Ali Riza Polat condamné à 30 ans de prison

530

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La cour d’assises spéciale de Paris, a rendu son verdict dans le procès des attentats de janvier 2015. Quatorze personnes étaient jugées pour avoir apporté un soutien aux frères Kouachi et Amédy Coulibaly dans les faits survenus dans les locaux de Charlie Hebdo et à l’Hyper Cacher. La cour a écarté la qualification terroriste pour six des onze accusés présents et reconnu Ali Riza Polat coupable de complicité d’assassinat. Les peines vont de 5 ans à la perpétuité.

Ali Riza Polat, le protagoniste principal de ce procès des attentats de janvier 2015, le bras droit du tueur de l’Hyper Cacher a été déclaré coupable de complicité des crimes terroristes commis par Saïd et Chérif Kouachi et Amédy Coulibaly contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher en janvier 2015. La cour a souligné son «rôle particulièrement actif et transversal » dans les préparatifs de l’attentat de l’Hyper Cacher, et a retenu contre lui «son amitié de longue date avec Amedy Coulibaly». Ses avocats ont fait savoir qu’il allait faire appel.

Pour Mickaël Nezar Pastor Alwatik, et Willy Prevost sont déclarés coupables d’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, les juges ont estimé qu’ils connaissaient tous deux le profil d’Amédy Coulibaly et l’idéologie à laquelle il adhérait. Amar Ramdani qui avait fait la connaissance d’Amedy Coulibaly en prison écope d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Il est également reconnu coupable de participation à une association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Les juges, par contre, ont écarté la qualification terroriste pour six des onze accusés présents.

La lecture du délibéré par le président de la cour, Régis de Jorna, a été longue. Pendant plus d’une heure, il a motivé le verdict et égréné les charges retenues contre les quatorze accusés. Les peines de chacun ont été annoncées en fin d’exposé.

Quatorze personnes étaient jugées dans ce procès dont dit déjà qu’il fut historique. Absents du procès, Hayat Boumedienne, veuve d’Amedy Coulibaly, a été condamnée à 30 ans de réclusion pour complicité avec les auteurs des attentats et Mohamed Belhoucine, condamné à la prison à perpétuité.

 

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite